Les "champions" du rogaine...

Les 27 et 28 août, Pierre et moi participions au 13ème « European Rogaining Championship » à Lekunberri en Sierra de Aralar (1h de la maison au NO de Pampelune), version 24h.

1ère expérience du genre !

On s'est préparé, surtout à partir de la mi-juin, en faisant des randos ts les we, les plus grosses étant de 35km avec 1800 D+.  Avec cette distance, j'avais les pieds en compote, mal aux articulations des hanches … autant dire que j'appréhendais, même si la vitesse n'est pas la même en orientation 

Pierre depuis plusieurs mois, traduit les bulletins, me transmet les informations : le matériel obligatoire, quoi ds la trousse de secours, l'échelle (1/20 000è) mais aussi comment on gére la nourriture, la nuit ... On décide par avance qu'on fera une pause de minuit à 4h, histoire de repartir plus frais ! Il a hâte d'y être, néanmoins Pierre me dit qu'on y va un peu « la fleur au fusil », pas faux !

 

Question stratégie, on ne sait pas trop, il a vu que ceux qui sont aguerris utilisent des punaises de couleur pour différencier les balises et de la ficelle pour construire l'itinéraire et évaluer la distance, mais qu'allons faire avec ça ? Donc on verra bien, on fera comme pour les courses au score : un stabilo !

La semaine précédente, j'ai pris soin de mes pieds et de mes mollets avec de l'huile de massage à l'arnica. Jeudi soir, on boucle les sacs car on partira le vendredi dès que je rentre du boulot, c'est à dire pas avant 18h45.

 

Arrivée le vendredi soir à Lekunberri vers 20h, on voit quelques têtes connues du club organisateur de Pampelune : le GOT, dont Paski mais surtout Eric le français qui vit en Espagne. Nous prenons des renseignements sur la météo, soleil et chaud le samedi, changement en fin de journée avec brouillard la nuit et dimanche compris. Conseil d'Eric : privilégier les balises en forêt par temps de brouillard donc éviter toute la partie découverte qui est minimum à 1000m d'altitude. Merci, on va bien suivre ce conseil pour construire l'itinéraire, on a pas les punaises mais on a au moins ça !

 

On récupère le GPS qui permet de nous suivre en temps réel, les puces que nous avons louées car celles du Bros ne comptent pas au delà de 50 poinçons … on n'a pas de stratégie mais on a de l'ambition !

On installe la tente, confort 3 étoiles (le nombre de matelas superposés pour bien dormir!). Nuit calme, extinction des feux pour tous relativement tôt, seules les chouettes nous ont bercé de leurs hululements !

 

 Réveil vers 7h, pti déj, préparation des sacs, distribution des cartes à 9h (88cm x 56), entrée ds la zone de quarantaine maxi 11h30 avec contrôle des sacs, départ 12h. Ca laisse 2h30 pour construire l'itinéraire …  wouahou … pas facile … entre les courbes, la difficulté, les points d'eau à honorer, le score des balises. Bon ben on prévoit et on on réajustera en fonction de la progression !

12h c'est le départ, on a les encouragements de Benat qui est venu donner un coup de main au club.

On enchaine les 10 1ères balises en 4h38, à peu prés selon l'itiniraire prévu, pas trop de déviation, on s'est déjà mangé pas mal de dénivelé et il fait chaud !

Arrivés à la 10ème, c'est le drame … Pierre me dit ne pas se sentir bien … envie de vomir … petite pause, on décide de zapper une balise sur le prévisionnel pour aller rejoindre celle où il y a un point d'eau, nos camel de 2litres sont déjà quasi vides ! Progression un peu ralentie vers la 11ème balise, descente vers le point d'eau et  là, pause d'1 heure, pour voir si le repos inverse la tendance avant d'aller chercher la 12ème à qq pas de là. Poinçon et sentence : pas possible de continuer, il faut rentrer, il est 18h50 … bouhouhouhou !

 

10km à parcourir, ça va être dur ! Nous parvenons à une piste au bout de 2,5km et ... 1h20 (20h10), nous décidons d'appeler l'organisation pour venir nous chercher. 1er numéro : répondeur ; 2ème numéro : on me répond en espagnol, normal, je demande à parler à Eric, pas là, je baragouine et la personne raccroche ou le réseau disparaît ? Nous décidons que je rentre en ptite foulée pour prévenir. Pierre attendra en se mettant à l'abri vers une cabane. Heureusement le trajet est en descente, la nuit commence à tomber mais pas besoin encore de frontale. J'arrive à 21h15, chemin en sens inverse mais cette fois en 4x4 avec un médecin. On retrouve Pierre (21h45) emmitouflé ds sa couverture de survie, heureux de nous voir arriver. Il s'est levé prestement, la toubib a du évaluer qu'il n'était pas si mal que ça, s'est contentée de lui demander comment ça allait.

Elle devait avoir envie de faire un tour en 4x4 avec Pasqui !

Impasse sur le repas pour Pierre, moi aussi par solidarité … c'est beau l'amour qu'en pensez-vous ?

Dodo jusqu'à 7h le dimanche matin. Vague petit-déj pour Pierre, un peu mieux pour moi. Allez on repart pour le fun car de toute façon on est disqualifié. Le brouillard est bien là, pas de problème, on sera en forêt ! … Retour au bout de 2 balises et 1h, Pierre sans quibolles, le vomito au bord des lèvres et en prime une ptite entorse du pouce droit pour moi après un roulé-boulé pour poinçonner la 151 située ds un trou « espagnol »  … ceux qui les connaissent comprendront !

 

FIN de l'aventure et GROSSE déception !

Signé : les loosers du rogaine

 

NB : j'ai depuis calculé la distance à vol d'oiseau de notre prévisionnel : 60km pour le samedi et 30 pour le dimanche. Je vous l'avais dit, on avait pas de stratégie mais de l'ambition ! Lol

VLB quand même !

 

Photo 1 : la carte en entier. Trajet rose = prévisionnel samedi / trajet orange = prévisionnel dimanche

Photo 2 : trajet bleu = réel samedi

 

Photo 3 : réel dimanche

Écrire commentaire

Commentaires : 7
  • #1

    Kti (mercredi, 31 août 2016 00:32)

    Waouh! Merci de nous avoir invités à vivre ce rogaine....! On se croirait dans un grand film d'aventures, dans un site magnifique....mais avec une fin tristounette!
    Difficile de dire si ça fait envie ou pas... Ou peut être avec un peu moins d'ambition et sans estomac...!
    Bonne récup "aux ambitieux" du rogaine...

  • #2

    MARCO (mercredi, 31 août 2016 08:10)

    Bravo et félicitations à vous deux, pour moi rien que la carte m'aurait filé le vomito ...c'est quand même hiper costaud comme course.
    à bientôt
    Christian

  • #3

    Beñat (mercredi, 31 août 2016 16:28)

    Tu as de la chance dans ta malchance de courir avec une infirmière chérie. Tu as des premiers secours attentionnés.

  • #4

    Beñat (mercredi, 31 août 2016 16:32)

    Pour les curieux, voici les liens des cartes du 24h et du 6h
    http://www.erc2016.com/wordpress/wp-content/uploads/2016/08/13th-ERC-Aralar-Spain_web_150.jpg
    http://www.erc2016.com/wordpress/wp-content/uploads/2016/08/VII-Rogaine-Navarra-map_150dpi.jpg
    et le site avec des vidéos :
    http://www.erc2016.com
    Pour finir, les traces des coureurs :
    https://tracktherace.com/en/erc-aralar-2016-erc-24h/race

  • #5

    Dorian (mercredi, 31 août 2016 18:07)

    Une belle carte bien technique !! Un petit stage club serait parfait là-bas !! ;)

  • #6

    Coco Dousset (samedi, 03 septembre 2016 15:09)

    Allez, vous êtes de vrais champions; vous avez osé vous au moins...Merciiiii!!!!
    Grosses bisounettes!

  • #7

    Eric (mardi, 20 septembre 2016 00:03)

    Pour une première, c'était du costaud et un niveau de haute voltige. bravo pour votre expérience et merci encore de venir essayer de nouvelle expérience. Bien sur que vous êtes invités à venir faire un petit stage sur le terrain et pourquoi pas essayer le rogaine en format 6h,... il y aura d'autres courses. N'hésitez pas à me joindre, si je suis dispo cela sera un plaisir de venir vous apportez quelques tuyaux, bons coins de la carte à ne pas louper. Cordialement.