Pose de l’ESO de Léon en quelques chiffres  !

Ils étaient 3, 

 

21 juin

22 Piquets

4 heures de pose.

3 heures et demi de pluie.

 

C’est l’été  !

Par Francis

0 commentaires

Passage des balises de couleur en Dordogne

Départ de Soustons à 5h47 et 36s du matin avec 10 jeunes orientateurs et les accompagnateurs : Dodo, Stéphane & Romain. On retrouve Aïnara à St Just, lieu ou le POP nous a préparé les épreuves pour le passage des balises.

 

Première épreuve : L’agilité 

Une fois arrivés au lieu de course nous avons commencé par l’agilité.

Cette épreuve était plutôt facile malgré quelques chutes dues au terrain rocheux. Nous avons débuté par une montée dans les cailloux, puis des passages dans une grotte (c’était trop stylé) pour finir par plusieurs talus que nous avons du franchir en sautant. Le meilleur temps a été fait par Antoine (mais clairement, on s’en fou!)

 

Antoine, Elo.

Deuxième épreuve : L’écrit

Nous étions tous assis avec chacun un questionnaire à son niveau, dans la salle des fêtes du village. Il était assez compliqué mais malgré la difficulté des questions presque tous les «BROSSIENS» ont réussi ce test. Comme nous étions 5 participants du BROS à la même table, nous avons fait du bon travail !!!

 Antoine, Alana et Elo.

Troisième épreuve : Suivi d’itinéraire

En attendent que les autres ( Julia, Titouan, Charline, Alana, Jules, Quentin ) fassent le  parcours, nous (Eloïse, Antoine, Mazarine, Aïnara et moi même) nous sommes allés faire le suivi d’itinéraire. Il n’était pas dur au début et à la fin on a coupé , c’était bien, car au début on était que sur les chemins . Moi j’ai eu 10 sur 10 . Je laisse la parole à ma sœur Julia.

Marylou. VLB

 


Quatrième épreuve : Le parcours

Pour le circuit, je vais faire comme si vous le viviez avec moi. Et vu que nos n’avons pas eu de dictée’O, je vous en fais une :) Je m’échauffe avec Titouan. Sans avoir le temps de stresser, on m’appelle pour mon circuit. Je vide ma puce et on me remet ma carte, un jaune dame. Ça y est, je pars pour ma numéro 1. Je prends le chemin sur ma droite, passe un croisement de chemin puis prends le chemin suivant sur ma gauche. J’arrive sur un clairière et coupe jusqu’à la 40 (l). Je coupe par la clairière et trouve ma numéro 2. Ensuite, je suis les murets jusqu’à la 3. Je rejoins le chemin et le suis jusqu’à ce que le chemin forme un code vers la droite, à partir de là, je coupe jusqu’à la 4 (à voir si c’est le meilleur itinéraire). Puis je monte quelques courbes et je vais à ma 5. Là, je rejoins une fille et on se suis jusqu’à la prochaine balise. On va ensemble à la numéro 7 puis elle pars à droite sur le chemin alors que moi, je la vois de loin et coupe jusqu’à la balise. Je continue ma route mais ne la vois plus (la fille) et trouve ma numéro 9. Je suis le chemin, poinçonne ma balise 10 et descends au chemin par un muret. Je tourne à gauche et trouve Titouan, Charline et bien d’autres petits verts… Je continue ma route mais les préviens tout de même que l’on n’a pas le droit de passer à droite du champs (ils en avaient l’intention). Je poinçonne la 11 et je rejoins le chemin et arrive à l’arrivée ! Enfin ! Merci d’avoir lu mon texte et à une prochaine fois.

VLB ! Julia et Jules (même s’il n’a rien fait)

 

Récompenses : le moment du verdict est arrivé. Nous devons nous rendre à la remise des récompenses ! Un moment plutôt stressant pour tout le monde car on avait tous peur de ne pas se faire appeler et de ne pas avoir sa balise ! Ils ont d’abord appelés les verts (Titouan, Alana, Aïnara, Mazarine et Charline), puis les bleus (moi : Elo, j’étais TRÈS fière de moi☺) et les jaunes (Julito, Julia, Quentin mais malheureusement, à cause quelques petites bêtises, Antoine et Marylou devront retenter leurs chances l’année prochaine.)

C’était une super journée, on a bien profité et on s’est bien amusés.

Elo

 

Merci au POP pour l’organisation de cette manifestation, leur originalité dans l’épreuve de l’agilité et toujours et encore leur gentillesse.

Merci à Romain, et Dodo également de m’avoir accompagné.


 

 

VLB, Stéphane

4 commentaires

Championnat de France VTT'O

Deux courses, comptant pour les qualifications, un sprint le samedi et une longue distance le dimanche.

C'est donc dans la banlieue de Nancy que nous nous rendons Logan et moi pour ces deux championnats de France, départ la veille, nuit sur la route et en avant.

Nous arrivons sur place, un grand parking où tout le monde prépare les vélos. Descente de la voiture, nous entendons le souffle de plusieurs home trainers... ça rigole pas, 150 inscrits sur le circuit A qui compte pour le WRE, y a même des Suisse et des Italiens.

Récupération des plaques de cadre, montage des vélos et échauffement.

Nous nous attendions à une carte type campus universitaire ou semi urbain et c'est un sprint en forêt qui s'offre à nous avec un warm up bienvenu.

Format inédit, c'est une première, nous ne savons pas comment appréhender ce genre de course, ce sera une bonne expérience.

Comme d'habitude, à fond à fond sur le circuit A dès le départ sauf que la carte est au 10000 et qu'en vélo le 10000 ça va très vite , trop vite donc de belles erreurs largement évitables en ralentissant.


Second jour, plat de résistance, le championnat de France longue distance sur le plateau de Ludres. Encore une belle organisation et un joli terrain de jeu, bien technique et bien pentu sur les bords de carte.

Ça part fort, la carte est A3 recto/verso, les premiers postes s'enchainent plutôt bien jusqu'au changement de carte où je laisse mon cerveau au repos (9, 10 et 11) et près de 6 minutes :-( 

Un tracé vraiment intéressant avec de jolis choix, le traceur nous a gâté et on engrange un peu d'expérience pour la suite.  Il faudra tenir compte des erreurs pour faire mieux dans 1 mois à Dijon.


 

Logan sur la troisième du championnat de France LD en H-17

Par Seb

1 commentaires