CNE 2018 dans le Vaucluse

Certains diront un peu tard mais la récupération des articles est toujours un défi !!! 

Retour sur 5 jours de courses hautes en couleurs et en ravines de toutes sortes.

Plantons le décor : 

- Un premier minibus décollait de Soustons le mardi matin et récupérait sur la route Katy (à Puyoo), Mathilde (Toulouse) et Pierre (Montpellier).

- Un second minibus partait le jeudi

- D'autres nous rejoindraient directement sur place dans le 84.

J1 - Salignac

Pour notre première course du séjour, il y avait vraiment beaucoup de courbes de niveau. Je faisais un circuit bleu, 1,5 Km pour 60 m de dénivelé et 8 balises (on avait moins de Km et de balises que les verts !). Franchement c’était facile. En revanche, je ne pourrais pas dire mes temps parce que je les ai pommés ! En tous cas, on restait tout le temps sur les chemins sauf de la 6 à la 7 où tu coupais (sauf si tu veux faire un détour et passer par les champs…). Par contre, ma carte (et toutes les autres) était au 10 millième et celle de Marylou au 5 000. Le paysage était vraiment joli, belle course !

Julia


J2 - Chateau Arnoux

Le second minibus est arrivé dans la journée et nous nous retrouvons à l'hébergement collectif pour une petite collation d'avant course.

 

Alors... Championnat de France de nuit comment dire, des ravines, pentu, plutôt vert, très humide et surtout de nuit.

Nous nous élançons tous entre 18h30 et 21h30, autant dire que pour les derniers il y aurait beaucoup moins de monde en forêt si le temps de course s'éternisait ce qui fut le cas pour Stéphane et moi.

 

Aller au départ relevait déjà du parcours du combattant.

Je laisse d'entrée 10 minutes à la première balise histoire de bien se mettre en confiance, la suite n'étant que succession de choix hasardeux au milieu des ruisseaux et d'une végétation hostile. Pourtant, il y avait des lignes à hautes tension pour se recaler mais de nuit, le brouillard naissant, elles sont nettement moins visibles.

Bref, l'arrivée se profile enfin et la soupe chaude me tend les bras alors que les tableaux d'affichage sont déjà démontés... On ne peut même pas savoir si on a fait podium :-(

Félicitations à notre seul médaillé de ces championnats : Peyo Dayon qui monte sur la troisième marche du podium dans sa catégorie. 

Seb


J3 - Sisteron

Temps pluvieux comme les jours précédents, on se gare sur une prairie, mi-herbe mi-boue…

Ce village a l’air magnifique, je sens qu’on va bien s’amuser.

Au départ juste devant moi Lukas qui s’apprête à s’élancer, au bord du fleuve sur un petit quai. Il part en regardant sa carte puis accélère pour disparaitre plus loin au détour d’une ruelle.

Je me prépare également. Cool ce départ, et à la prise de carte je me rends compte de suite que je vais faire un petit genre de demi-tour dans la première ruelle parallèle pour atteindre le premier poste.    

Tout se passe bien dans la zone urbaine puis j’attaque les contours de la forteresse avec de jolies petites falaises. Pour atteindre la 10 je passe par la 11 que je repère (une simple formalité au retour, je n’en ferai qu’une bouchée). La 10 est pointée et je fonce sur la 11 qui évidemment n’est plus à sa place…. Grrr, encore une erreur de trajectoire, obligé de me recaler et je la trouve 1 mn plus tard.

Retour dans les ruelles, passage sous un tunnel et j’enquille les suivantes 15, 16, 17, 18, 19, 26, 21, et cette 21… où est cette 21. Je passe sous le tunnel, je remonte un peu, je ne vois pas de passage, je repasse le tunnel et là je comprends, c’est parti  (je vous laisse faire le cheminement)

Après ce n’est qu’une formalité, je crois, jusqu’à l’arrivée.

Le temps est moyen, au vu des hésitations c’est normal, mais surpris de voir sur mon petit papier PM, je ne comprends pas évidemment de suite mais en analysant bien, je me rends vite compte que j’ai pointé un autre poste.

 Et oui, comme vous étiez attentifs vous avez remarqué que dans ma suite de postes  du 15 au 21 il y avait un intrus, et bien oui c’était lui …… le 26…

Malgré cela, c’était une belle course dans un bel endroit.

Par Jean Pierre M, VLB


J4 - Championnat de France de Sprint

Immersion dans le BROS par Maëlle...

Au petit matin, les qualifiés Sabine, Mathilde, Pierre, Angèle et Xavier partent pour décrocher leurs places en final ! Venus en nombre, les spectateurs et coureurs d’après viennent encourager ce petit monde car dans ce club le maître mot qui les représente c’est le TEAM SPIRIT ! Toujours prêts à encourager, aider les autres du club même si c’est une course individuelle. Ici ils travaillent en équipe pour se faire plaisir un max et se hisser tous vers le haut. Et ça marche, la preuve avec les plus jeunes comme Marylou qui remporte la course de la matinée en D10, Julia et Jules 6ème en D12 H12 mais également chez les adultes avec Charlotte 2ème en D35 et Peio qui l’emporte en H65 !

 

Déjà une belle matinée de passée où le challenge physique et technique était présents dans cette belle ville de Forcalquier, typique du Sud avec des petites ruelles bien tricky.

 

Le déjeuner a été bien mérité et s’ensuit d’une partie de Code Name à n’en plus finir dans laquelle Sabine y a trouvé sa passion. Puis, c’est encore tous ensemble que nous allons encourager le finaliste, Pierre, à Manosque. On parcourt la ville à la recherche du meilleur endroit pour l’encourager et le voir le plus possible. L’attente et le stress commencent à monter pour certaines, surtout que ce petit malin décide de faire un choix différent des autres ce qui nous laisse à peine quelques secondes pour l’apercevoir ! Direction l’arrivée rapidement pour le porter avec nos voix dans cette belle Arena que nous a conçue l’organisation. Encore un beau challenge technique et physique que les finalistes B ont pu également apprécier sous les encouragements du BROS !

C’est alors que l’on aperçoit la mie câline ! Ni une ni deux c’est la régalade entre cookies et apéros. Parce qu’il y a le TEAM SPIRIT au club mais il y a aussi le plaisir de la bonne bouffe et de l’apéro, la base je dirais !

La fatigue se fait ressentir par tous mais arrivés à l’hébergement c’est parti pour une heure de musique, danse et chorégraphie ! Infatigable ce club ! Et ça enchaîne entre la chenille, Patrick Sébastien & co. Mais la musique qui me rappelle ce beau weekend parmi le BROS c’est celle qui a fait démarrer ce début de soirée : A nos souvenirs ! A chaque fois que je l’entends je pense à vous ;)

 


Il a ensuite fallu calmer tout ce petit monde car on passe aux choses sérieuses avec le briefing pour le lendemain. Chacun est fin prêt à tenir son rôle pour le club et son équipe tout en se faisant plaisir. Maintenant passons à table ! Une belle et grande tablée pour partager cette dernière soirée, cohésion et rigolade aux rendez-vous. Petite pause avant le dessert, où l’on apprend à gérer son stress et ses émotions avec une séance de préparation mental par Francis. Le stress redescend et on finit par un gros crumble pour se mettre en jambes pour le lendemain !

 

Une belle et longue journée qui est passée très vite avec vous ! Merci encore pour ces jours passés ensemble, de m’avoir supportée (ça doit pas toujours être facile je l’avoue :p) et de m’avoir accueillie au sein de votre club. Je me suis vite sentie intégrée c’était top ! Je comprends beaucoup mieux maintenant pourquoi Pierre est aussi attaché et me parle aussi souvent de vous et du club. Team spirit, plaisir, ensemble, joie de vivre, dynamisme, organisation et passion c’est ce que je retiendrai de votre club ! Au plaisir de repasser des moments comme ça avec vous, merci !

Par Maëlle


J5 - CNE 2018 - Forcalquier

Après l'échauffement "dansé", le briefing de maitre Pierre et la tonne de Crumble de Maëlle, il était évident que le BROS serait en jambes pour aborder cette épreuve. 1 équipe hommes, 1 équipe dames, 1 équipe jeunes et 2 équipes Open engagées, il ne restait plus qu'à découvrir cette nouvelle zone de jeu.


Départ en masse de nuit pour les deux premiers relayeurs de l'équipe homme. Lorsque nous arrivons sur le site, Pierre est déjà changé et Matthieu a pris le relais. Le départ de l'équipe dame est imminent, le relais jeune se prépare et les deux relais Open sont déjà là pour encourager les autres. Bref tout s'enchaine très vite. Les premiers résultats tombent, le BROS tient son rang. 

La carte est assez chargée, il faut rester vigilant car il y a du monde dans tous les sens et des balises partout. Pas de PM, pas de PM nous avait dit le coach la veille...

Les relais s'enchaînent, tout le monde semble ravi de cette dernière journée et déjà il faut reprendre la route...

Un grand merci aux rédacteurs qui ont participé à cet article, à la mairie de SOUSTONS pour le prêt des véhicules et à tous les bénévoles, organisateurs, coachs, supporters et coureurs du club sur ces 5 jours.

 

VLB SEB

1 commentaires

MD et RELAIS dans les carrières d'Angoumé

J’ai fait un rêve….

Un jour, en courant  dans ce bel endroit que je connais depuis quelques années, un jour….un jour….

J’ai fait un rêve….

Un rêve où des centaines d’orienteurs venaient découvrir les carrières d’Angoumé…..

Bon, c’est du réchauffé, on vous l’a déjà fait mais bon ça peut le faire encore…oui vous savez le « i have a dream… »

 

Bref,  après quelques heures de carto, que dis-je des centaines d’heures.. (Merci Carine et aussi merci à Xabi qui était là pour m’arrêter….), la carte poussa un premier cri sur un entrainement hivernal l’année dernière……..première naissance.

Et en ce jour magnifique du 27 octobre 2018, presque un an après, le deuxième cri de mon nouveau né  s’est fait de nouveau entendre…..

 

Retour en arrière : sélection des traceurs…

Angel pour le relais et Dodo pour la MD…

Petit  cadeau pour Angel, travail plus que difficile pour un premier traçage, le relais quoi !!!!  Au cas où vous avez oublié, des combinaisons à trouver, des multipostes à positionner judicieusement, et plusieurs niveaux…. Bouh.. souvent ça fini en burn out, mais il tient bon et nous sort ce relais que vous avez pu tester ce samedi... Bravo Angel (et merci à Pierre qui était son parrain).

Pour Dodo, le traceur de l’ombre, (car on ne l’entend pas, mais beaucoup de fois on a couru sur ses tracés à l’entrainement…), nous a sorti plusieurs tracés tout droit sorti de ceux de Xabi le bison... d’ailleurs à partir de maintenant je vais l’appeler Doxabido… :-).

 

Jour J :

 Légère pluie en début de matinée, de quoi bien nous réveiller. Tout le monde est là à l’heure, seul petit souci le jour lui, ne l’est pas…

Tout se déroule dans le plus grand calme, je navigue entre la pose, l’accueil, le départ, l’arrivée, déjà,  je suis dans la course.

A 10h00 tapantes Alain lance les premiers départs, ça y est, on y est.  Les minutes passent, passent encore, et enfin on voit arriver les premiers jeunes. Ouf

Les circuits longs arrivent également, et j’attends avec impatience leurs impressions. Un peu vert, beaucoup de vert, manque de vert, mais pas de quoi me rendre vert… Je le savais, à force de prendre Xabi en référence pour le passage dans les verts, pour moi tout est vert 1… compris, à partir de maintenant ce sera Colette ma référence.

« Petit » problème technique au niveau de boîtiers auquel Micka va nous sortir le grand jeu et nous permettre de valider cette course, un grand merci. 

 

 

Après cette course matinale rien de mieux que de se régaler avec les taloak (le pluriel c'est un k au pays basque) cuisinés par notre staff, un vrai plaisir.

Allez, ce n’est pas tout mais branle-bas de combat, rebelote, on défait pour refaire…. Mise en place du relais.

 

 

Le ciel est bleu et l’aréna prend place sur cette belle prairie. L’ambiance est là, le départ en masse est donné, la deuxième course est lancée….

Ce n’est plus un rêve, c’est la réalité…..

Bravo, Bravo à tous

Merci, Merci à tous

Merci de votre aide

Merci Angel, Pierre, Dodo, Xabi, Alain.

Merci à Christian Orheguy pour le prêt de la salle de la mairie et pour tous les sentiers dans les carrières...

Merci à Mr D’AVEZAC, à la mairie d’Angoumé, de Mées……

Et à tous ceux que j’aurais oubliés

 

Par JPM (NDLR : depuis la caserne)

 

6 commentaires

Challenge des écoles d'orientation

Premier jour

Départ Samedi après-midi avec Lukas, Marylou, les Ju-Jus et moi (Stéphane) au volant. Premier pique-nique au bord du lac de Carcans. Puis direction « Le challenge des écoles » pour la première épreuve.

 

Mem’O : "le mémo n’était pas très dur techniquement mais surtout physique. A la 3 je pars en haut de la colline mais j’oublie le numéro, alors j’ai dû retourner voir le numéro. Au final on termine 2-3eme."

 

Jules Montus BROS

O’agilité + O’Concentration

"Et voici que l’on nous appelle tous un par un pour passer devant l’épreuve 2 : l’agilité et la concentration (labyrinthe). La concentration, mais aussi le stress, est à son maximum avant le départ et le temps semble passer lentement. Et allez, c’est partie : je pars à fond sur l’agilité qui partait du grand pare-feu avec des petits singles dans la forêt. Et c’est dans ces singles que je glisse en dessous d’une grande branche de justesse pour l’éviter. Sur la fin du parcours, il y avait une grande descente parsemée de « barrières en rubalise » où il fallait sauter par-dessus. Les organisateurs ne nous ayant pas averti de cette surprise, j’étais un peu perdu, jusqu’à ce que je vois plus loin, Jules qui sautait par dessus ces « barrières ». Après s’enchaînait le fameux O’concentration que j’ai fait en marchant pour ne pas me tromper. Ce week-end fut superbe."

 

Lukas

O’Score

"Top ! Les 2 minutes sont lancées ! Jules et moi nous nous répartissons les balises… Jules compte bien, il y a 12 balises chacun. Je prends la partie Sud, lui la Nord et je l’entoure sur ma carte. Bon c’est bien, il nous reste 30 secondes avant le départ final… Je regarde le Nord et oriente ma carte. Ensuite, j’essaye de voir où est le départ et je choisis dans quelle direction je vais partir. Ça y est, le chrono est lancé, en regardant la carte je m’aperçois que je ne comprends rien aux routes… Je file derrière des personnes sur 10-15 mètres puis je m’arrête en essayant de comprendre où je suis. Complètement perdue, je demande de l’aide autour de moi et grâce d’une fille on se rend à la numéro 56 (ma première). On continue ensemble sur 3 balises puis on se sépare au chemin de la numéro 37 car, en voyant une balise, elle croit que c’est la nôtre alors que c’est le parcours jaune (c’est aussi à cette balise que j’ai vu Élisa). A la 55, je rejoins une fille et on se suit jusqu’à la fin (mise à part les 5 derniers mètres où je m’arrête pour poinçonner une balise et pas elle). En tout, on a mis une trentaine de minutes. Super course !!!"

 

Julia


Second jour

Relais

"Le dimanche on fait le relais avec Enzo qui part en premier. Au bout de 20 minutes, Enzo arrive, il me passe le relais et je pars en fusée !!! La course s’est bien passée sauf à l’arrivée, lorsque je vide mon ticket indique que j’ai zéro balise. Je suis première à arriver donc l’arbitre vérifie ma puce et m’annonce que nous sommes premiers. Ouf !!!!!"

Marylou

 

 

"Super week-end dans la bonne humeur comme toujours à part quelques petites bêtises de ma part…"

 

Elisa

Résultats :

- Mixte 10 : 3ème Marylou et Enzo

- Mixte 12 : 2ème Julia et Jules

- Mixte 14 : 2ème Élisa et Lukas

- Challenge des écoles : 2ème BROS

 

 

Un grand merci au SMOG, pour leur organisation, leur gentillesse et leurs cadeaux de saison !

5 commentaires