Cpt de France Moyenne Distance : mise en jambe avant le CFC

Arrivés le vendredi soir à Saint Christol, nous retrouvons Dodo, Jérôme, Patxi, Peyo et Pierre pour la répartition des chambrées et revue de packtage, je me mets dans l’ambiance, Lulu arrive bientôt…

Un petit plouf dans la piscine couverte certes mais encore fraîche, juste le temps de laisser le temps à Lulu, Benat, Hugo, Alain et les deux JP (Molina et Bayeul) d’arriver à leur tour. Un petit footing de décrassage est programmé pour ceux qui ont mal aux pattes arrières à cause du trajet en voiture. 30 minutes sous les ordres de Lulu en commençant par 1km de montée… Cool…

Les Doucettes nous rejoignent accompagnées d’Elisa et de Xavier, tout le monde est là, en forme. Apéro, le tirage au sort me désigne pour écrire cet article, le repas se prépare avant l’organisation des départs et une bonne nuit dans un gîte au standing exceptionnel. On ne se refuse rien au BROS…

Le soleil se lève sur La Resclave, 5h30 pour certains oiseaux qui dorment peu. Les horaires sont échelonnés, le premier convoi s’élance et fournit des infos précieuses pour se garer... heu, à 2,5km du lieu de course. Je pars dans la voiture de Jérôme transformée en 4x4 sur un chemin défoncé pour couper par la forêt... Oui, oui, on reste des orienteurs, faire le sanglier, ça marche aussi en voiture. Bloqués comme prévu sur le livret d’accueil par un autochtone de l’organisation, nous entamons notre marche d’échauffement au pas cadencé en plein soleil sur le bitume avec Lulu en chef de bataillon et Jésus-Paul qui pour l’occasion a chaussé ses sandales de pèlerin… Sur la route, nous prenons le temps d’observer attentivement la végétation locale, j’apprends ce qu’est une doline et je révise mes différentes teintes de vert, moi qui souffre de dyschromatopsie – je confonds les verts, le vert clair avec le bistre, le bleu pâle avec le rose, bref c’est le bordel sur mes chromosomes 3 et 7…-

Nous arrivons, enfin, sur l’Aréna, du monde dans tous les sens mais ils ont prévu un parcours warm-up qui nous permettra de rentrer dans la carte. Lulu me prodigue les derniers sacrements de l’orienteur et pour la suite ce sera seul avec ce foutu « article 22 où chacun se démerde comme il peut » : 14h36, prise de carte…

Tout le monde me le dit depuis 24h : « Seb, tu bétonnes tes cheminements et tu choisis le point d’attaque le plus proche de la balise ». Au départ, toujours l’appréhension de la une qui souvent me coûte très cher. Je décide donc de m’y rendre par les chemins et j’y retrouve un H40 parti devant moi (je vous recommande l’excellent article consacré à la malédiction de la balise 1 il y a quelques mois par JP…). En confiance, 2, 3, 4, 5 et 6 s’enchaînent bien, je prends mon temps pour choisir mes cheminements mais je fais peu d’erreurs. Sortie de la 7, mauvais azimut car j’oublie le coup de boussole en sortie de poste (heureusement que Patrick n’est pas là pour voir ça), j’arrive à me recaler assez vite mais je perds du temps. 9, au milieu du vert 3, faut assurer, je trouve l’ouverture assez facilement. La 10 me crève les yeux sur la butte car j’ai le bon point d’attaque mais je regarde la butte plus loin… 11, 12, ça s’enchaine à nouveau bien, la confiance revient… Long poste vers la 13, je confonds une sorte de orange-beige clair avec du vert 2 donc gros détour par des chemins tordus et dans l’euphorie je me tente un long azimut dans le vert 2 qui ne me paraît pas si dense dans la réalité… au début en tout cas… Finalement je m’en sors bien car je tombe dans une zone de dolines qui me permet de me recaler. 14, je décide de repasser par la 1 que je connais déjà mais je dévie du cap choisi, encore une minute de perdue, 15 je décide d’assurer par les chemins même si je perds encore une minute puis un bel azimut vers la 16 et déjà la 99 avant l’heure de course, suis plutôt satisfait de ma course.

Echanges avec les autres Brossiens, les avis sont partagés sur la carte, les choix d’itinéraires et il faut déjà se reconcentrer car ce n’était que l’échauffement de ce qui nous attend le lendemain au  CFC…

Retour au gîte pour tout le monde en ordre dispersé, apéro, pasta partie et distribution commentée des dossards par Peyo et Dodo, briefing de Patxi et Pierre. Programmer le réveil à 5h00 c’est pas humain, je vous raconte pas la tête de Gironds fanés qu’on avait le lendemain au petit déjeuner… C’est Pierre qui a gagné le tirage au sort de l’article pour le CFC, je lui laisse donc écrire la suite…

 

Seb

Écrire commentaire

Commentaires : 7
  • #1

    Charlotte (vendredi, 13 mai 2016 21:23)

  • #2

    Pierre M (vendredi, 13 mai 2016 21:44)

    Sans oublier les petits cours de physique que tu improvises avant le départ pour la MD pour les personnes (très) peu douées dans ton domaine ;)
    Super article j'ai rigolé tout le long !
    La suite arrive demain même lieu même heure :)

  • #3

    Marie-Thérèse (vendredi, 13 mai 2016 23:16)

    moi j'aime bien quand il y a 4courses à commenter (et que je ne fais pas partie du tirage au sort!), ça fait de biens beaux articles à découvrir. Merci Seb! J'ai un pti avantage sur certains, j'ai aussi vu les vidéos ... j'ai bien aimé celle de la danse des verres ... Ceux qui y étaient comprendrons!

  • #4

    Kti (vendredi, 13 mai 2016 23:31)

    Chapeau Seb! Pour cet article passionnant, pour ta conscience professionnelle qui, semble-t-il, t'amène à faire des cours de rattrapage avant les courses (?) mais surtout pour ta capacité à réinventer les couleurs sur la carte ... !

  • #5

    Dorian (samedi, 14 mai 2016 13:14)

    Seb, il ne te reste plus qu'à faire un tableau périodique avec les couleurs que tu vois et les couleurs qui sont réellement présentes sur la carte ! ;)

  • #6

    Beñat (samedi, 14 mai 2016)

    Déjà que c'est pas facile... Avec ta dyschromatopsie, pour les tâches de vert et de jaune, va falloir que tu progresses dans la tactique du sanglier !

  • #7

    Beñat (samedi, 14 mai 2016 15:42)

    La MD est sortie sur MaTrace
    http://www.matrace.fr/gadget/cgi/reitti.cgi?act=map&id=919&kieli=fr