CNE 2018 dans le Vaucluse

Certains diront un peu tard mais la récupération des articles est toujours un défi !!! 

Retour sur 5 jours de courses hautes en couleurs et en ravines de toutes sortes.

Plantons le décor : 

- Un premier minibus décollait de Soustons le mardi matin et récupérait sur la route Katy (à Puyoo), Mathilde (Toulouse) et Pierre (Montpellier).

- Un second minibus partait le jeudi

- D'autres nous rejoindraient directement sur place dans le 84.

J1 - Salignac

Pour notre première course du séjour, il y avait vraiment beaucoup de courbes de niveau. Je faisais un circuit bleu, 1,5 Km pour 60 m de dénivelé et 8 balises (on avait moins de Km et de balises que les verts !). Franchement c’était facile. En revanche, je ne pourrais pas dire mes temps parce que je les ai pommés ! En tous cas, on restait tout le temps sur les chemins sauf de la 6 à la 7 où tu coupais (sauf si tu veux faire un détour et passer par les champs…). Par contre, ma carte (et toutes les autres) était au 10 millième et celle de Marylou au 5 000. Le paysage était vraiment joli, belle course !

Julia


J2 - Chateau Arnoux

Le second minibus est arrivé dans la journée et nous nous retrouvons à l'hébergement collectif pour une petite collation d'avant course.

 

Alors... Championnat de France de nuit comment dire, des ravines, pentu, plutôt vert, très humide et surtout de nuit.

Nous nous élançons tous entre 18h30 et 21h30, autant dire que pour les derniers il y aurait beaucoup moins de monde en forêt si le temps de course s'éternisait ce qui fut le cas pour Stéphane et moi.

 

Aller au départ relevait déjà du parcours du combattant.

Je laisse d'entrée 10 minutes à la première balise histoire de bien se mettre en confiance, la suite n'étant que succession de choix hasardeux au milieu des ruisseaux et d'une végétation hostile. Pourtant, il y avait des lignes à hautes tension pour se recaler mais de nuit, le brouillard naissant, elles sont nettement moins visibles.

Bref, l'arrivée se profile enfin et la soupe chaude me tend les bras alors que les tableaux d'affichage sont déjà démontés... On ne peut même pas savoir si on a fait podium :-(

Félicitations à notre seul médaillé de ces championnats : Peyo Dayon qui monte sur la troisième marche du podium dans sa catégorie. 

Seb


J3 - Sisteron

Temps pluvieux comme les jours précédents, on se gare sur une prairie, mi-herbe mi-boue…

Ce village a l’air magnifique, je sens qu’on va bien s’amuser.

Au départ juste devant moi Lukas qui s’apprête à s’élancer, au bord du fleuve sur un petit quai. Il part en regardant sa carte puis accélère pour disparaitre plus loin au détour d’une ruelle.

Je me prépare également. Cool ce départ, et à la prise de carte je me rends compte de suite que je vais faire un petit genre de demi-tour dans la première ruelle parallèle pour atteindre le premier poste.    

Tout se passe bien dans la zone urbaine puis j’attaque les contours de la forteresse avec de jolies petites falaises. Pour atteindre la 10 je passe par la 11 que je repère (une simple formalité au retour, je n’en ferai qu’une bouchée). La 10 est pointée et je fonce sur la 11 qui évidemment n’est plus à sa place…. Grrr, encore une erreur de trajectoire, obligé de me recaler et je la trouve 1 mn plus tard.

Retour dans les ruelles, passage sous un tunnel et j’enquille les suivantes 15, 16, 17, 18, 19, 26, 21, et cette 21… où est cette 21. Je passe sous le tunnel, je remonte un peu, je ne vois pas de passage, je repasse le tunnel et là je comprends, c’est parti  (je vous laisse faire le cheminement)

Après ce n’est qu’une formalité, je crois, jusqu’à l’arrivée.

Le temps est moyen, au vu des hésitations c’est normal, mais surpris de voir sur mon petit papier PM, je ne comprends pas évidemment de suite mais en analysant bien, je me rends vite compte que j’ai pointé un autre poste.

 Et oui, comme vous étiez attentifs vous avez remarqué que dans ma suite de postes  du 15 au 21 il y avait un intrus, et bien oui c’était lui …… le 26…

Malgré cela, c’était une belle course dans un bel endroit.

Par Jean Pierre M, VLB


J4 - Championnat de France de Sprint

Immersion dans le BROS par Maëlle...

Au petit matin, les qualifiés Sabine, Mathilde, Pierre, Angèle et Xavier partent pour décrocher leurs places en final ! Venus en nombre, les spectateurs et coureurs d’après viennent encourager ce petit monde car dans ce club le maître mot qui les représente c’est le TEAM SPIRIT ! Toujours prêts à encourager, aider les autres du club même si c’est une course individuelle. Ici ils travaillent en équipe pour se faire plaisir un max et se hisser tous vers le haut. Et ça marche, la preuve avec les plus jeunes comme Marylou qui remporte la course de la matinée en D10, Julia et Jules 6ème en D12 H12 mais également chez les adultes avec Charlotte 2ème en D35 et Peio qui l’emporte en H65 !

 

Déjà une belle matinée de passée où le challenge physique et technique était présents dans cette belle ville de Forcalquier, typique du Sud avec des petites ruelles bien tricky.

 

Le déjeuner a été bien mérité et s’ensuit d’une partie de Code Name à n’en plus finir dans laquelle Sabine y a trouvé sa passion. Puis, c’est encore tous ensemble que nous allons encourager le finaliste, Pierre, à Manosque. On parcourt la ville à la recherche du meilleur endroit pour l’encourager et le voir le plus possible. L’attente et le stress commencent à monter pour certaines, surtout que ce petit malin décide de faire un choix différent des autres ce qui nous laisse à peine quelques secondes pour l’apercevoir ! Direction l’arrivée rapidement pour le porter avec nos voix dans cette belle Arena que nous a conçue l’organisation. Encore un beau challenge technique et physique que les finalistes B ont pu également apprécier sous les encouragements du BROS !

C’est alors que l’on aperçoit la mie câline ! Ni une ni deux c’est la régalade entre cookies et apéros. Parce qu’il y a le TEAM SPIRIT au club mais il y a aussi le plaisir de la bonne bouffe et de l’apéro, la base je dirais !

La fatigue se fait ressentir par tous mais arrivés à l’hébergement c’est parti pour une heure de musique, danse et chorégraphie ! Infatigable ce club ! Et ça enchaîne entre la chenille, Patrick Sébastien & co. Mais la musique qui me rappelle ce beau weekend parmi le BROS c’est celle qui a fait démarrer ce début de soirée : A nos souvenirs ! A chaque fois que je l’entends je pense à vous ;)

 


Il a ensuite fallu calmer tout ce petit monde car on passe aux choses sérieuses avec le briefing pour le lendemain. Chacun est fin prêt à tenir son rôle pour le club et son équipe tout en se faisant plaisir. Maintenant passons à table ! Une belle et grande tablée pour partager cette dernière soirée, cohésion et rigolade aux rendez-vous. Petite pause avant le dessert, où l’on apprend à gérer son stress et ses émotions avec une séance de préparation mental par Francis. Le stress redescend et on finit par un gros crumble pour se mettre en jambes pour le lendemain !

 

Une belle et longue journée qui est passée très vite avec vous ! Merci encore pour ces jours passés ensemble, de m’avoir supportée (ça doit pas toujours être facile je l’avoue :p) et de m’avoir accueillie au sein de votre club. Je me suis vite sentie intégrée c’était top ! Je comprends beaucoup mieux maintenant pourquoi Pierre est aussi attaché et me parle aussi souvent de vous et du club. Team spirit, plaisir, ensemble, joie de vivre, dynamisme, organisation et passion c’est ce que je retiendrai de votre club ! Au plaisir de repasser des moments comme ça avec vous, merci !

Par Maëlle


J5 - CNE 2018 - Forcalquier

Après l'échauffement "dansé", le briefing de maitre Pierre et la tonne de Crumble de Maëlle, il était évident que le BROS serait en jambes pour aborder cette épreuve. 1 équipe hommes, 1 équipe dames, 1 équipe jeunes et 2 équipes Open engagées, il ne restait plus qu'à découvrir cette nouvelle zone de jeu.


Départ en masse de nuit pour les deux premiers relayeurs de l'équipe homme. Lorsque nous arrivons sur le site, Pierre est déjà changé et Matthieu a pris le relais. Le départ de l'équipe dame est imminent, le relais jeune se prépare et les deux relais Open sont déjà là pour encourager les autres. Bref tout s'enchaine très vite. Les premiers résultats tombent, le BROS tient son rang. 

La carte est assez chargée, il faut rester vigilant car il y a du monde dans tous les sens et des balises partout. Pas de PM, pas de PM nous avait dit le coach la veille...

Les relais s'enchaînent, tout le monde semble ravi de cette dernière journée et déjà il faut reprendre la route...

Un grand merci aux rédacteurs qui ont participé à cet article, à la mairie de SOUSTONS pour le prêt des véhicules et à tous les bénévoles, organisateurs, coachs, supporters et coureurs du club sur ces 5 jours.

 

VLB SEB

1 commentaires

MD et RELAIS dans les carrières d'Angoumé

J’ai fait un rêve….

Un jour, en courant  dans ce bel endroit que je connais depuis quelques années, un jour….un jour….

J’ai fait un rêve….

Un rêve où des centaines d’orienteurs venaient découvrir les carrières d’Angoumé…..

Bon, c’est du réchauffé, on vous l’a déjà fait mais bon ça peut le faire encore…oui vous savez le « i have a dream… »

 

Bref,  après quelques heures de carto, que dis-je des centaines d’heures.. (Merci Carine et aussi merci à Xabi qui était là pour m’arrêter….), la carte poussa un premier cri sur un entrainement hivernal l’année dernière……..première naissance.

Et en ce jour magnifique du 27 octobre 2018, presque un an après, le deuxième cri de mon nouveau né  s’est fait de nouveau entendre…..

 

Retour en arrière : sélection des traceurs…

Angel pour le relais et Dodo pour la MD…

Petit  cadeau pour Angel, travail plus que difficile pour un premier traçage, le relais quoi !!!!  Au cas où vous avez oublié, des combinaisons à trouver, des multipostes à positionner judicieusement, et plusieurs niveaux…. Bouh.. souvent ça fini en burn out, mais il tient bon et nous sort ce relais que vous avez pu tester ce samedi... Bravo Angel (et merci à Pierre qui était son parrain).

Pour Dodo, le traceur de l’ombre, (car on ne l’entend pas, mais beaucoup de fois on a couru sur ses tracés à l’entrainement…), nous a sorti plusieurs tracés tout droit sorti de ceux de Xabi le bison... d’ailleurs à partir de maintenant je vais l’appeler Doxabido… :-).

 

Jour J :

 Légère pluie en début de matinée, de quoi bien nous réveiller. Tout le monde est là à l’heure, seul petit souci le jour lui, ne l’est pas…

Tout se déroule dans le plus grand calme, je navigue entre la pose, l’accueil, le départ, l’arrivée, déjà,  je suis dans la course.

A 10h00 tapantes Alain lance les premiers départs, ça y est, on y est.  Les minutes passent, passent encore, et enfin on voit arriver les premiers jeunes. Ouf

Les circuits longs arrivent également, et j’attends avec impatience leurs impressions. Un peu vert, beaucoup de vert, manque de vert, mais pas de quoi me rendre vert… Je le savais, à force de prendre Xabi en référence pour le passage dans les verts, pour moi tout est vert 1… compris, à partir de maintenant ce sera Colette ma référence.

« Petit » problème technique au niveau de boîtiers auquel Micka va nous sortir le grand jeu et nous permettre de valider cette course, un grand merci. 

 

 

Après cette course matinale rien de mieux que de se régaler avec les taloak (le pluriel c'est un k au pays basque) cuisinés par notre staff, un vrai plaisir.

Allez, ce n’est pas tout mais branle-bas de combat, rebelote, on défait pour refaire…. Mise en place du relais.

 

 

Le ciel est bleu et l’aréna prend place sur cette belle prairie. L’ambiance est là, le départ en masse est donné, la deuxième course est lancée….

Ce n’est plus un rêve, c’est la réalité…..

Bravo, Bravo à tous

Merci, Merci à tous

Merci de votre aide

Merci Angel, Pierre, Dodo, Xabi, Alain.

Merci à Christian Orheguy pour le prêt de la salle de la mairie et pour tous les sentiers dans les carrières...

Merci à Mr D’AVEZAC, à la mairie d’Angoumé, de Mées……

Et à tous ceux que j’aurais oubliés

 

Par JPM (NDLR : depuis la caserne)

 

6 commentaires

Frayeurs à Neuvic

Petit retour sur notre WE "La vie de Château" organisé par nos amis du POP en grande forme...

 

Samedi MD :

Je pars sur du vert. Ma course se passe très bien ! Je finis 1ere de catégorie en 13 minutes. Julia finit 3ème de sa catégorie, en 25 minutes. A sa 1erebalise, elle la loupe et c’est un garçon du POP qui lui donne. Pour aller à la 9 Julia se trompe est va à sa 7. Démoralisée, elle prend les chemins !  Moi, j’ai bien aimé cette course et j’attends avec impatience le sprint de la nuit !

 

 

Marylou


 

 Château de Neuvic : Sprint dans le château

Marylou, Titouan, Alana, Jules, Quentin et moi-même attendons pour faire la boucle 1 (il fallait faire la queue). Quand tu arrivais à la fin de cette file, on te donnait ta carte, tu enlevais tes chaussures et tu bipais le boitier départ (on avait donné nos chaussures à Dorian). Allez, on commence la course ! Très vite, des groupes se forment. Jules et Quentin sont partis de leur côté pendant que Alana et moi nous restons avec Marylou et Titouan. La carte n’était pas du tout comme je m’y attendais et il m’a fallu 4-5 balises pour m’habituer. Le château était en forme de L sauf qu’on en voyait 3 sur la carte. Les murs étaient délimités en trais noirs (normal) et il y avait un seul escalier pour monter ou descendre les 2 étages. Pour moi, je devais réorienter ma carte chaque fois que je montais un étage (sinon je me trompais).  On devait être en chaussette car le sol était du parquet. C’était marrant de glisser sur le parquet jusqu’à ce que Marylou se plante une écharde dans le pied (on était à la 1). Alana la porte jusqu’à ce qu’on la dépose à « l’infirmerie des échardes ». On continue, Alana, Titouan et moi. Au bout d’un moment, on voit que Titouan peine à suivre et flippe en même temps, alors, on lui dit de rejoindre Marylou à l’infirmerie.

Cette course dans le château était géniale ! Il y avait des personnes cachées sous les lits qui nous attrapaient les pieds et des monstres qui nous attendaient derrière les portes … Vraiment à refaire !

Sprint dans le jardin du château, le même soir

Marylou abandonne et Titouan reste avec elle, Alana et moi on reste pour faire la boucle dans le jardin. Je pense que sur pratiquement toutes les balises on a fait des azimuts plus ou moins précis mais où on trouvait toujours la balise ! C’était parfait ! Bien sûr… on pouvait très bien voir le diable sortir d’un buisson ou encore une sorcière à notre poursuite… Sur toutes les balises glauques ou accrochées sur un angle de mur, on laissait les gens passer et hurler à notre place. Sauf à la dernière où une personne tenait la balise et moi je me suis laissée bêtement avoir (c’était sa lampe dans sa main). Quand Alana est partie la biper, une personne a surgi et elle a hurlé à me faire peur à moi aussi !

 

Julia

 


MD du dimanche

Après les frissons de la veille, les informations de course nous préviennent que quelques fantômes peuvent encore rôder… On se regarde avec Sabine : est-ce vrai ? La veille, nous nous sommes bien amusées, on a bien joué le jeu des cris, mais c’est tout de même très très déstabilisant de s’orienter, dans la nuit, en guettant d’éventuels rigolos du POP affreusement déguisés, et en se rendant compte après 4 m qu’on est suivi par Scream ! Fausse alerte, cette course sera sans encombre, avec quasiment le même départ que la veille (mais sans le détour de 600 m qui brouillait les pistes) et dans la partie Sud. Après mon 1er vrai PM le samedi, je termine plutôt contente cette MD, en 55 minutes. Je suis quand même 20 minutes derrière Logan, qui m’avait déjà rattrapé à la 7 et très vite semée. Il finit 1er du violet long, bravo à lui !

 

 

 

Charlotte

5 commentaires

Le 27 octobre à Angoumé (40)

Le BROS organise une journée course d'orientation le Samedi 27 octobre 2018 sur une nouvelle carte à Angoumé dans les Landes.

 

Au programme :

Le matin : une course départementale pédestre moyenne distance comptant au CN. 

Circuits :
  • Violet long (H18-H/D20-H/D21-H35-H40-H45)
  • Violet moyen (D18-D35-D40-D45-H50-H55)
  • Violet court (D50-D55-H/D60-H/D65-H/D70-H/D75-H/D80         
  • Orange (H/D16)
  • Jaune (H/D 14)
  • Bleu (H/D12)
  • Vert (H/D10)
  • Jalonné

CONSIGNES de COURSES MD

 

L'après-midi : une course relais.

  • Relais Hommes et Relais Dames : niveau violet 30’/30’/30’ - Equipe de 3 relayeurs H ou D de 19 ans et + 
  • Relais Jeunes : niveau Orange et Jaune  30’/20’/30’ - Equipe de 3 relayeurs jeunes  H/D 14 à H/D18
  • Mini relais et open: niveau Vert et Bleu  20’/20’/20’ - Equipe de 3 jeunes H/D10 à H/D12 et Course open

CONSIGNES de COURSES RELAIS

 

Inscription jusqu'au dimanche 21 Octobre 2018 à minuit.


 Le BROS vous attend nombreux dans ce cadre bucolique !!!


0 commentaires

Challenge des écoles d'orientation

Premier jour

Départ Samedi après-midi avec Lukas, Marylou, les Ju-Jus et moi (Stéphane) au volant. Premier pique-nique au bord du lac de Carcans. Puis direction « Le challenge des écoles » pour la première épreuve.

 

Mem’O : "le mémo n’était pas très dur techniquement mais surtout physique. A la 3 je pars en haut de la colline mais j’oublie le numéro, alors j’ai dû retourner voir le numéro. Au final on termine 2-3eme."

 

Jules Montus BROS

O’agilité + O’Concentration

"Et voici que l’on nous appelle tous un par un pour passer devant l’épreuve 2 : l’agilité et la concentration (labyrinthe). La concentration, mais aussi le stress, est à son maximum avant le départ et le temps semble passer lentement. Et allez, c’est partie : je pars à fond sur l’agilité qui partait du grand pare-feu avec des petits singles dans la forêt. Et c’est dans ces singles que je glisse en dessous d’une grande branche de justesse pour l’éviter. Sur la fin du parcours, il y avait une grande descente parsemée de « barrières en rubalise » où il fallait sauter par-dessus. Les organisateurs ne nous ayant pas averti de cette surprise, j’étais un peu perdu, jusqu’à ce que je vois plus loin, Jules qui sautait par dessus ces « barrières ». Après s’enchaînait le fameux O’concentration que j’ai fait en marchant pour ne pas me tromper. Ce week-end fut superbe."

 

Lukas

O’Score

"Top ! Les 2 minutes sont lancées ! Jules et moi nous nous répartissons les balises… Jules compte bien, il y a 12 balises chacun. Je prends la partie Sud, lui la Nord et je l’entoure sur ma carte. Bon c’est bien, il nous reste 30 secondes avant le départ final… Je regarde le Nord et oriente ma carte. Ensuite, j’essaye de voir où est le départ et je choisis dans quelle direction je vais partir. Ça y est, le chrono est lancé, en regardant la carte je m’aperçois que je ne comprends rien aux routes… Je file derrière des personnes sur 10-15 mètres puis je m’arrête en essayant de comprendre où je suis. Complètement perdue, je demande de l’aide autour de moi et grâce d’une fille on se rend à la numéro 56 (ma première). On continue ensemble sur 3 balises puis on se sépare au chemin de la numéro 37 car, en voyant une balise, elle croit que c’est la nôtre alors que c’est le parcours jaune (c’est aussi à cette balise que j’ai vu Élisa). A la 55, je rejoins une fille et on se suit jusqu’à la fin (mise à part les 5 derniers mètres où je m’arrête pour poinçonner une balise et pas elle). En tout, on a mis une trentaine de minutes. Super course !!!"

 

Julia


Second jour

Relais

"Le dimanche on fait le relais avec Enzo qui part en premier. Au bout de 20 minutes, Enzo arrive, il me passe le relais et je pars en fusée !!! La course s’est bien passée sauf à l’arrivée, lorsque je vide mon ticket indique que j’ai zéro balise. Je suis première à arriver donc l’arbitre vérifie ma puce et m’annonce que nous sommes premiers. Ouf !!!!!"

Marylou

 

 

"Super week-end dans la bonne humeur comme toujours à part quelques petites bêtises de ma part…"

 

Elisa

Résultats :

- Mixte 10 : 3ème Marylou et Enzo

- Mixte 12 : 2ème Julia et Jules

- Mixte 14 : 2ème Élisa et Lukas

- Challenge des écoles : 2ème BROS

 

 

Un grand merci au SMOG, pour leur organisation, leur gentillesse et leurs cadeaux de saison !

5 commentaires

Ran'Gers 2018

Qu'est ce qu'on fait ce dimanche ? Y a pas de course de CO ce WE, pourquoi ne pas faire un petit RAID...

Donc, samedi 06 octobre, alors que Jérôme tente le roller sur planches humides, nous partons pour les environs de Auch dans un village... heu...pittoresque dont seule Sabine a le secret en guise d'hébergement.

Arrivés sur place c'est le déluge, espérons que la météo se décale et que le terrain sèche dans la nuit car les coteaux Gersois ont la réputation d'une glaise collante dès qu'il pleut.

Au programme : 

Dimanche matin, nous voici aux aurores à la dépose des VTT dans la banlieue sud de Auch, récupération et installation des plaques, dépose des chaussures au pied des vélos et en route vers l'accueil situé 6km plus au nord : il pleut déjà... encore...

Le club d'orientation Cart'O32 est à la manoeuvre, petit café et petits gâteaux à l'accueil et un grand plan d'ensemble du raid.

Stratégie : la barrière horaire du canoë est fixée à 15h, pour l'option longue du VTT ça risque d'être tendu au regard du profil de l'épreuve :

9h30, c'est parti avec un Trail de 3km le long du Gers pour rejoindre la partie haute de la ville de Auch et récupérer la carte de CO urbaine pour 6,5km. Un démarrage au diesel mais il reste pas mal de vélos dans le parc au moment où nous attaquons la première section de VTT. Les conditions météo sont dantesques, les sentiers ruissellent, ça glisse et tout écart de 20 cm hors du chemin tracé se transforme en calvaire. Les pneus triplent de volume, la boue empêche la roue arrière de passer dans le cadre et l'avant reste bloquée dans la fourche... Faut débourrer... et près de 2h pour faire les 22km de VTT.

12h30, nous arrivons à Montegut ... la digue, la digue diront les connaisseurs mais non, celui de la chanson est Montaigu près de Nantes...

Séparation du binôme, Sabine part faire une CO pédestre et moi une VTT'O, les deux au score en moins d'une heure, toute minute dépassée = 10 min de pénalité, ça rigole pas chez nos amis de Cart'O 32.

Contrat rempli en 57 minutes, on rentre toutes les balises.

13h35, on reprend les VTT, c'est déjà mort pour l'option longue et rentrer la barrière horaire, on coupe sévère et malgré ça on arrivera seulement 10 minutes avant 15h aux canoës.

On nous annonce que seulement 4 équipes sont parties en bateau... les autres sont encore sur le VTT.

14h55 : balade de 4 km sur le Gers, autant d'eau sous le canoë que sur nos têtes, il fait un froid glacial et il pleut encore et toujours.

 

Fin du raid après un dernier KM en Vélo pour passer sous l'arche... Vite vite douche et repas paëlla servie par les bénévoles du club.

L'heure des récompenses :

"Alors vous êtes classés combien ?"

"Ben on sait pas, comment vous le savez vous ?"

"Ils nous l'ont dit quand on a vidé la puce"

"Vider la puce ? T'as vidé la puce quelque part toi ?" "Non, et toi ?" "la PUUUUCE !!!!!"

"Mais quels boulets"

 

Bref, après vidage, nous voilà 1er MIXTE et 7e au scratch...

Par seb

4 commentaires

Raid Landais 2018 au Guinness Book

 

Après un raid landais 2017 où je passe d’assistant à coureur 48h avant le départ, je me présente sur cette nouvelle édition avec un peu plus de sérénité...

 

Je m’engage avec la célèbre Team Lapinous, en équipe de 4, en remplacement de l’Orienteur en chef Seb qui avait conduit cette équipe à sa 1ere victoire l’année passée : est-ce sa retraite de raideur, ou simplement fin du raid landais sur une victoire ??

 

Cette année, moins de roller et plus de course à pied... mais toujours « l’esprit raid landais » que je redoute : du roller sur chaussée accidentée, du sable… trop de sable à pied & vtt, des cartes IGN non actualisées où « il faut s’imprégner de la carte » dixit le responsable.

 

A 2 semaines et demi du départ, les pépins commencent : il ne reste que David et moi...

2 désistements nous obligent à re-composer l’équipe : heureusement les 2 avions de chasse Fabien et Thierry répondent favorablement à l’invitation... je m’imagine déjà avec le tire-minou sur l’épreuve de coastering (cool)

Fabien casse le cadre de son VTT et devra composer avec son vieux 26 pouces inutilisé depuis 3 ans !!!

Francis le brossien, l’assistant local doit lui aussi nous abandonner pour raison familiale. C’est Jean-Loup qui nous donne son ok la veille et qui accompagnera Lapin dans le camion.

 

Après des entraînements croisés en commun : perfectionnement roller avec maître lapin, vtt, canoë, nous sommes donc prêts pour en découdre...

 

Samedi 6 octobre, place de Lit-Et-Mixe.

Nous retrouvons beaucoup de soustonnais et de nombreux brossiens : Christian, Sandrine, Charlotte, Serge, Aurelie et le duo Xabi/Peio qui pose et gère la CO urbaine, Colette est là aussi pour les assister.

 

Au tirage au sort pour l’ordre des départs (toutes les 30s), la chance est avec nous... ce sera le 1er départ à 9h00 !!! 

9h00 : le départ en roller nous est donné, sur une bande de pavés… !!!

9h01 : c’est la collision contre un pont

 

 

Nous roulons un peu vite et le seul virage à 90 du parcours (m’a-t’on dit) est mal négocié. L’équipe par à la faute et ne sachant pas (encore) freiner je m’engage à pleine vitesse dans le virage puis perds l’équilibre sur un pont de bois qu’il fallait traverser. Je me retiens avec la rambarde mais mon roller se plante je ne sais où et je vrille : entorse de la malléole interne et abandon immédiat...

un record en raid après 1min 12s de course => ce record est-il au Guinness Book ?? 

 

 

L’équipe continuera à 3 pour le fun. Jean-Loup enfilera même une tenue pour l’épreuve de canoë sur la Palue et Fabien assura de son mieux sur les cartes IGN d’antan. Grâce à une bonne CO, l’équipe finira à une belle 5e place (mais hors classement)...

Par Jérôme

5 commentaires

5O Dias - Palentina 2018

Une petite vingtaine de membres du BROS accompagnés de la famille Dupuy du Brive Corrèze CO, de Marie et Eric du COOL et Claire du BONO ont participé au IIIeme Trofeo Internacional Diputación de Palencia du 20 au 26 août.

Au programme, 5 jours de compétitions officielles entrecoupées de cartes d'entraînements et de courses "antiofficiales" : bref, une semaine bien chargée.

Afin d'avoir un regard croisé sur les différentes journées, ce sont nos "Guests" qui ont raconté les 3 premières journées de ce qui restera sans doute longtemps le record de longueur pour un article du BROS !!!

Seb


J1 - Longue distance - Tarilonte de la Peña

C’était bien !

A part qu’il a fallu se réveiller à une heure indue pour des vacances, et qu’on a failli exploser au bord du lac. Non, mais sinon, c'était bien hein !

D’abord, dès le trajet entre la maison et l’hébergement espagnol, on a été accueilli à St Jean chez Peyo pour un pique-nique top confort. Ensuite, à l’arrivée au gîte, on sent l’organisation professionnelle (Sachant qu’on est quand même 25). Et, l’ambiance, est super chaleureuse dès le début : apéro, repas, et on fixe les heures de réveil et de départ vers la course du lendemain.

Et puis, tout le monde dodo !

 

La course elle même est à la hauteur de ce qu’on connaît de nos amis espagnols. La carte est juste, précise, détaillée et parfaitement lisible !

 

Et les traçages, mi MD, mi LD, (et pourquoi pas d’ailleurs ?) sont majoritairement sympas, dans des paysages typiques de la région qui nous accueillent, et qu’on aime bien. Les résultats de toute la maisonnée sont variables, mais majoritairement plutôt bons, voire excellents pour certains. Regroupement sous la tente après la course, et le debrief’ bat son plein. C’est aussi comme ça qu’on progresse !

 

 Retour au gîte pour le repas, à l’heure espagnole comme il se doit pour celles et ceux pour qui la journée sportive est finie …

Ensuite on a voulu profiter du grand lac à proximité. Donc expédition, avec 2 canoës, et 2 stand-up paddle gonflables vers une plage repérée le matin même. A l’arrivée, un parking ombragé nous accueille, accompagné d’un panneau avec une inscription en espagnol. Mais comme personne ne sait formellement ce que veut dire « explosion » en espagnol, on s’installe quand même après une séance de gonflage plus longue que la préparation d’une CO inscrite au CN (Les connaisseurs apprécieront J). Mais le résultat sera à la hauteur, et le reste de l’après-midi nous verra nager, bronzer et pagayer à qui-mieux-mieux dans une zenitude démesurée.

Et on n’a pas explosé au fait !

Retour au gîte pour la soirée, avec déménagement de tables et de bancs, préparation d’un taboulé-polenta-galette inédit qui nous nourrira le lendemain malgré son apparence douteuse.

Un dernier brain-storming pour déterminer les heures de départ, les répartition dans les voitures et dodo sans attendre les fous-furieux qui font des heures sup’ en CO de nuit.

C’était bien !

Marie et Eric, squatteurs du COOL, mais plutôt bien intégrés (NDLR : Éric, el campeón de la pala de queso)


J1 - Antiofficial de Nuit

Ok ok, c'était un peu dingue de vouloir enchaîner la longue avec la nuit mais quand on aime... Le plus fou était sans doute l'idée d'aller faire une carte d'entrainement entre les deux courses :-)

La petite baignade dans l'eau à 6° du Rio Carrion aura eu raison des douleurs juste avant la nuit. 20h30 rendez-vous a la Ermita, 21h début des départs en vagues de 7 circuits pour environ 300 personnes.

La nuit est belle, la lune nous éclaire en partie et pour l'occasion, les catégories ont été regroupées comme pour un sprint. Les premières balises s'enchaînent bien même si elles ne sont pas réfléchissantes et en grand nombre, il faut être précis et concentré.

La course est rapide, nous attendrons les résultats pour Logan qui remporte la catégorie M14/M16/M35B et un superbe porte déf. 

Retour au gîte vers minuit, douche, et réveil prévu à 6h30...

 

Victoire pour Logan et seconde places pour Angel, Sabine et Seb sur leurs circuits.

 

L'un des 8 fous furieux


J2 - Moyenne distance - Pisón de Castrejón

Deuxième journée et encore un nouveau rapporteur pour conter les aventures espagnoles. C’est apparement une loi dictant les différentes pérégrinations du Bros lorsqu'ils se déplacent loin de leur base. On nous aurait dit ça avant, on serait venu quand même ! On a droit à une bière toutes les dix lignes !

C’est donc les réfugiés de Corrèze qui vous parlent.

 

 

Coté sportif, pour cette deuxième étape, les grosses cotes sont passés à coté de la peluche (gain du vainqueur de chaque étape). Le pequino Peio ainsi que le vieillito Peio ont décidé de passer à l’attaque dès demain.

C’est donc Marylou qui sauve l’honneur de la casa rural et ramène avec brio l’orqual en peluche. Bravo à elle !

 

Coté annexe, l’orage est arrivé donc pas de baignade. On s’occupe comme on peut, les vieux étant aussi ingénieux que la jeunesse connectée pour tuer le temps.  

Ce soir, c’est grillades et selon les futurs glaneurs de peluches, c’est parfait pour passer à l’offensive.

 

Demain, un nouveau rapporteur vous narrera le troisième acte de la quête aux peluches. Et cette dernière phrase, c’est pour obtenir une deuxième bière !

 

 

Francis (NDLR : el maestro en M40, nous le verrons plus tard)


J3 - Sprint - Villanueva de la Peña

Heyyy aujourd’hui c’est moi qui écrit l’article !!

So today , sprint en forêt dégagée

Course courte, rapide, arrivée sous drapeaux !! 

Petite interview pour la victoire de Pierre et des orques pour Marylou, Violette et Francis YAAAASSSS !!

 

Petite recup dans une rivière à moins 43 degrés pouloulou ouglaglagla.

Enzuite Directíon el micròsprint !! S’en suit une finale pour Sabine ,Logan , Angel et seb. Coup dur pour Pierre il fait pm aaaaaahhhh

nein nein nein ...

Et hop un podium pour Angel avec comme récompense un beau petit paquet de lentilles !! En bombe !!

Pour terminer rien de mieux qu’un bon petit repas convivial et d’un bon sommeil récupérateur 

So je pense que cet article est sur le point de se terminer ,je ne sais plus trop quoi dire, j’espère que ce n’était pas trop mauvais pour ce premier !! 

Sur ce : POUCE BLEU !!! 

La biseeeee !!

Auf wiedersehen !!

PS : un grand merci à la famille Marques, Labarbe, Lochet pour m’avoir proposé de rendre mes vacances tellement plus cooooooolll et plus attractives !!!

 

Et merci au bros pour m’avoir accueilli  si gentiment !! (le cool et la Corrèze aussi !!!!)


Para Claire du BONO (NDLR : 3e au général des cinco dias en W16)


Jour de repos

Jour de repos = ne rien faire, se détendre, ne penser à rien et récupérer ??? Qui dit ça ???

Dans l'équipe BROS and Cie, jour de repos = carte d'entrainement piloté par Pequeño Peyo Martinez pour certains, randonnée de 4h aux Picos de Europa ou randonnée aquatique et baignade pour les autres.

Heureusement, on se retrouve tous le soir pour le banquet d'anniversaire de Marylou qui fête ses dix ans.



J4 - Longue distance - El Cristo


Qui dit longue distance, dit long tracé et pour certains longue durée... Pour réduire les frais sans doute, la carte est au 15000e, ça va pas arranger mes affaires.

Dès la prise de carte, on ne sait plus où on est, le premier poste est loin, un pauvre petit rocher perdu au milieu de rien. Faut suivre les lignes à haute tension mais laquelle ? Après 17 minutes, le poste se profile enfin, 2 et 3 c'est plus facile mais que la zone est sale. Nouvelle traversée de la carte à travers 2 sommets pour atteindre un groupe de rochers avant deux balises en bordure de carte.

La 7 au milieu de rien me coute cher et de nouveau deux longs postes...

La fin est plus simple mais que ce fut long et laborieux pour moi.

 

Les têtes d'affiches de notre équipée s'en sortent très bien, Claire, Célestin et Angel remontent vers le podium, Violette conforte sa position, Francis prend la tête en H40 et Marylou s'offre une 3e orque pour son anniversaire !


Mais la journée n'est pas finie, 3 couples de Brossiens sont inscrits sur le Antioficial O'Mobil : Charlotte/Sabine - Peyo/Logan et Steph/Seb. Les organisateurs nous appellent par vagues de 50 couples qui devront se relayer sur 2 cartes de 10 balises. La police municipale prête son micro/voiture pour l'appel et nous voici dirigés sur la grand place, téléphone en main, cartes au sol. Le guidage par téléphone au milieu de 150 personnes qui hurlent c'est un vrai sport :-)

On découvre la carte, ce sera 10 balises chacun au score, il faut guider son partenaire à travers les ruelles et les escaliers qui tournent... ça monte pas mal...

L'exercice est formateur, les indications doivent être claires et suffisamment précises.

Tout le monde s'est bien amusé !!!

 

Le soir c'est le repas évènement des Cinco Dias, les mauvaises langues nous avaient prédit 2h d'attente... En 15 minutes les 300 personnes présentes étaient servies d'une paëlla géante arrosée de vin local. Un petit flan caramel au dessert et zoup retour au camp de base. Heureusement car on règle le réveil sur 5h30...

 

Seb


J5 - Moyenne distance - Campos de la Peña

C'est l'ultime course de la semaine, la dernière remontada possible...

Hello tout le monde ! A mon tour de finir cet article !!

Pour la dernière course de cette semaine, réveil à 6h !! C’est un coup dur pour Claire qui renverse son jus de fruit, moi qui trébuche dans l’escalier et la madre (Sabine) qui en racontant sa course croit avoir vu des pastèques dans un champ ! Ça promet pour la suite !

 

Allez hop c’est parti pour la course !! Petit échauff à -48°C pour les premiers tandis que Claire essaye son nouveau style casquette lunettes écharpe et Noé son blouson-robe pour attendre leur départ au chaud.

Pour moi, une course quasi-parfaite sur cette dernière étape !! Pour les autres, des résultats plus mitigés même si tout le monde s’en sort assez bien! La carte était plutôt technique mais permettait une vitesse de course assez élevée.

Après un petit repas fort sympathique, tout le monde part pour les récompenses ! De très bon résultats pour la team BROS BCCO COOL BONO, bravo à tous !! Et en plus, la team ramène des orques, des gâteaux et même des boudins (désolé Logan c’était pas du chorizzzo).

 

Bon ben ça sera tout pour aujourd’hui, on se revoit en septembre chez le COOL !!

 

PS : Merci aux organisateurs des 5dias, c’était génial, vous méritez un gros POUCE BLEU !! Et re-bon anniversaire à Marie-Lou !!

 

Par Angel


Classements et récompenses

1 commentaires

Open Croatia 2018

Après les compétitions d’O'France et une bonne semaine de visite et de route pour aller en Croatie, on commence la 1ère étape. Un début avec une moyenne distance très technique (gros mouvements et falaises) avec beaucoup de dénivelé ce qui ne va pas du tout m'aider car j'ai fait la pire course de ma vie... (30min d'erreur)

Bref, en tout cas pour une première course, ce fût pas une réussite à part pour Seb. 

 

Ensuite, le lendemain se trouvait une longue distance sur la même carte et encore une fois, j'ai fait 20 min d'erreur... A part Angel qui fait une première place ça n'a pas été une bonne course pour Seb et Sabine.

Maintenant le sprint sur l'île de KRK ! Début de course dans un petit parc plutôt technique et en fin de course, nous avons eu plusieurs balises dans des petites ruelles qui ne faisait que monter (l'enfer). Et pour terminer une arrivée sur la plage ! Bon pour Angel une 4e place avec quelques erreurs comme moi qui suis 5e. Seb et Sabine qui ont fait une belle course sont 5e (Seb) et 1ère (Sabine).

Maintenant un jour de repos pour se baigner et bien visiter l'île de KRK et c'est déjà la 4ème course, un sprint sur un terrain très technique (micro relief, marécage). Angel étant à 4 min devant moi, vu mes résultats lors des autres courses fallait que je me concentre ! Avec les petits conseils de Pierre qui m’ont bien aidé d'ailleurs merci ;-). 

Allez, on part sur la 1ère balise où je lâche déjà 2 min et le 1er au général me rattrape... Allez faut rien lâcher et bien être précis ! Une très bonne course et je me place 2e. Angel perd pas mal de temps et il se place 4e. Seb fait une belle course mise à part une erreur sur la 2 et Sabine disons que voyant sa trace elle a bien visité la carte...

Plus que 2 courses, les jambes commencent déjà à piquer... Pour cette 5ème étape c'était une short-long distance sur le même genre de terrain mais pas la même carte. Angel partant encore 4 min devant moi je devais faire le même genre de course que la veille ! Une erreur sur la balise 3 me fait perdre 1 min, pas grave on continue ! J'aperçois Angel devant moi à la balise 5 ! À la balise 11 je rattrape les 5 personnes partant devant moi. Et bien sûr c'est à cette balise là où je fais une erreur... Après avoir perdu encore 2 min on continue. Pour moi une course bien réussie où je me place 3ème et Angel 5ème. Seb réalise sa meilleure course de la semaine et Sabine commence à comprendre le terrain mais fait quelques erreurs.

Enfin la dernière course ! La carte avait une partie avec des courbes au 5m sur la partie nord et la partie sud avait des courbes au 2m50. La partie Nord était plutôt rocailleuse avec des gros mouvements tandis que la partie sud était la même carte que la veille. Angel part encore 4 min devant moi je voulais le rattraper ! Pour moi une belle course mise à part une erreur qui me fait perdre 4 min à la balise 15. Voyant Angel sortir de la végétation je pensais qu’il sortait de la balise 15 alors que non... Ensuite pas d'erreurs sur la fin de course. En vidant la puce Angel est PM... Pensant qu'il était à la balise 14 (alors qu'il était à la 15) il a fait comme pour aller à la 15. Ensuite il se recale et il repoinçonne la 15 sans s’en apercevoir !! Donc un PM pour Angel alors qu'il était sur la 3e place du podium au général !

 

Seb prend la carte W40... Il s'en rend compte qu’au bout de 6 min. Et Sabine perd du temps à la 1ère balise sinon une belle course (2ème). Et moi une belle course avec une 3ème place.

 

Et voilà, une belle semaine de course avec de très belles cartes et de beaux paysages !

 Général :

Sabine - 1er W40

Seb - 5e M40

Moi - 4e M16

 

Angel - Pm

Par Logan

3 commentaires

O'France 2018

5 membres du Bros ont fait le déplacement jusqu'en Moselle pour le O’France 2018 : Francis et la famille Labarbe Marques Lochet. L’organisation proposait un sprint pour le prologue, ainsi que 2 LD et 3 MD comptant pour les résultats cumulés de la semaine.

C’est sous un grand soleil que les Brossiens se sont élancés sur cette première course : un sprint original présentant une partie en ville, une autre en forêt (falaise et dénivelé) qui a perturbé les coureurs et deux labyrinthes durant la course. Concentration et précision étaient nécessaires sur ce sprint. Le Bros doit être encore fatigué par les heures de route, ce n'est pas une grande réussite !!

Allez, ce n'est que le prologue, il faudra faire mieux demain pour la première course!

 

Le Bros s’installe sur l’arena encore une fois sous un grand soleil, encore fatigué par la course de la veille. Les Brossiens partant dans les premiers commencent à se diriger vers le départ, tandis que les autres se changent et discutent dans la bonne humeur.

Mais certains commencent déjà à râler car au bout de dix minutes de montée dans les champs et la forêt, le départ n’est toujours pas visible !! C'est une demi-heure de montée qui attend les plus lents (ou âgés) qui ne demandent plus qu'à courir après ce petit échauffement ! 

 

La course se déroule assez bien pour tout le monde, sur un terrain valloné et très rocailleux.

Les jours s’enchaînent pour les Brossiens qui alternent baignades, courses, détente et visites dans les Vosges. 

Au final, une semaine fort sympathique et très bien organisée, et les Brossiens profitent tellement de leurs vacances et des flammekueches qu’ils en ont du mal à se concentrer et à réussir leurs courses !

 

Heureusement, les organisateurs avaient invité les coureurs à une fête du village pour conclure la semaine. Après avoir mangé pizzas et flammekueches, de nombreux orienteurs ont pu assister à un très beau feu d’artifice et danser sur les chansons locales.

Par Angel

0 commentaires

Les jolies CO’lonies de vacances !


Durant 3 après midi un groupe d'ados des environs de St Etienne de Baigorri (Pays Basque) ont goûté à la Course d'Orientation. Alain (accompagné de Cricri et Francis) leur a concocté une progression qui allait les amener d'un stade de Rugby à la forêt. 

Après une initiation théorique nous lançons un premier exercice qui fait sourire les jeunes candides : faire le tour du stade et poinçonner trois balises, visibles  ! Facile ! C'est ça la C.O. nous demandent deux jeunes fougueux qui ont fait le tour à toutes jambes ?

 

Mais lors du dernier exercice ces deux jeunes padawans se sont perdus . Ils sont arrivés, en marchant, 20 minutes après leurs camarades, hilares : Facile ?

 

Le lendemain l’électronique entrait en jeu et les adolescents se sont régalés à slalomer autour des mini cônes (pas glacés) avec le Sport Ident. Un relais 9 contre 9 viendra clore l'après midi.

 

Jour 3 : la forêt . Pour commencer une marche « topo » pour rejoindre le site. Arrivés sur place les ados ont parcouru les bois pour « biper » des postes éparpillés non loin des chemins. 

 

Un goûter a récompensé ceux qui avaient réussi à retrouver l'arrivée : tout le monde était là. 

Facile...

Par Francis 

La CO à l’école

A l'heure du bilan d'Atlantic'O, 2 classes de CE1 de Soustons terminaient l'initiation CO commencée en mai par deux animateurs du club. Si Cri-Cri est rompu à des taches diverses et connues,ilexcelle aussi comme animateur, mais pas plus de 2h ..... Merci à Hugo qui est aussi venu aider à faire découvrir notre sport aux plus jeunes que l'on retrouvera peut être dans quelquesannées.
Après la réussite du WE Basque, bravo à tous et bel été.
Alain

Atlantic'O, c'est loin mais c'est bô !!!

C'est ce que certains concurrents se sont surement dit en voyant les annonces de courses. Le BROS s'est exilé en Terre Basque pour 2 jours de course d'orientation, 3 nouvelles cartes et des tracés exigeants concoctés par nos champions traceurs.

 

Certains n'y croyaient pas et pourtant près de 160 inscrits sur les sprints et plus de 230 coureurs ont pris le départ de la moyenne distance à SARE le dimanche.

 

Petit retour sur un WE de fou...


Cela faisait un moment que l'idée germait dans les cerveaux doux, dingues, rêveurs des basques du club que d'organiser l'Atlantic'O chez EUX comme ils disent :-). Encore fallait-il tout construire, cartographier, obtenir les autorisations, tracer, vérifier, repartir sur le terrain, changer de carte, cartographier à nouveau etc.

 

Ils en avaient rêvé, le BROS l'a fait !!!

Acte 1 : le WE commence par un sprint sous un soleil radieux, tout le monde est à son poste aux ordres de Peyo (son vél'O, son chap'O) qui dirige l'orchestre Brossien pour une journée qui s'annonce ensoleillée. 

Les inscriptions s'enchainent, à l'accueil on ne chôme pas, sur le terrain encore moins.

Les coureurs s'élancent toutes les minutes en aveugle sous un tunnel, les premiers postes sont techniques et ça tournicotte sec autour du lycée St Thomas d'Aquin qui nous a ouvert ses portes pour l'occasion. Malheur à celui ou celle qui ne lit pas ses définitions car le traceur est un expert et je l'entendais se délecter à distance...
 Des ruelles de corsaires, un petit tour par la place Louis XIV, le port de pêche, une petite photo sur le bord de mer si vous avez le temps et c'est déjà l'arrivée au sommet de la butte du parc surplombant l'océan. 

Retour à la GEC, on vide, on discute, on classe et on débrieffe. Les derniers coureurs arrivent pour vider, il est bientôt 14h, on remballe vite vite, changement de lieu. Il faudra "juste" traverser le pont (qu'ils disaient) pour installer le second sprint à Ciboure.


Acte 2 : les débaliseurs de St Jean balisent Ciboure, l'accueil change de place, le départ est remonté 800 m plus loin et l'arrivée installée au fronton. L'organigramme de maître Peyo est exécuté à la virgule près (ou presque).

Notre Cricri national pique un sprint en vélo, casse une pédale, rentre à pied pour acheter des cartouches d'encre sous 40°C, l'imprimante de la GEC est à sec...

 

 

Le second sprint est tracé par un autre expert des définitions, va falloir ouvrir l'oeil, ne pas se jeter dans le vide et ne pas oublier que Ciboure, c'est pas tout plat !

D'où je suis, un autre évènement entre en jeu : le match France/Argentine retransmis dans le bar d'à coté et sur les téléphones portables. Les arrivées se font au rythme des buts, 2-2 ça s'excite, 3-2 il devient difficile de rester concentré, au moment du 4-2 c'est l'enfer à la GEC ! Tout le monde hurle !

Bon bon, ok la France a gagné, la fin de la course se profile tout comme l'orage qui gronde au loin et les derniers coureurs finiront leur parcours en aquaplaning.     Heu... c'est étanche la GEC ?

 

La journée se termine sous une pluie battante, on remballe une nouvelle fois, les plus courageux décident d'aller camper au sommet à SARE, d'autres rentrent au sec, les derniers camperont dans la maison et le jardin de Marie. Tout le monde a rendez-vous à 7h30 précises pour la pose et le montage sur Atxuria.


Acte 3 : réveille matin 5h40, le soleil est revenu. Le convoi s'élance vers Sare et le col de Lizarreta, on retrouve nos campeurs réveillés au son du klaxon par un Patrick en grande forme, la faux à la main dès 7h30. La fougère pousse vite en cette période. Il se dit même qu'elle aurait poussé durant la nuit...

A 10h tout est en place pour les premiers départs, le terrain est exigeant et la carte se mérite mais quel bonheur de courir dans un tel paysage ! Les premiers concurrents arrivent, pour beaucoup épuisés mais avec la banane. Pour l'organisation c'est un pur bonheur que d'entendre les échos sur cette course.

 


Pendant que les coureurs montent et descendent au milieu des ruisseaux, des palombières et autres réjouissances, Cricri (le même, multitâches le type) et  l'équipe buvette font  chauffer les planchas : Taloa, coeurs de canards et lomo au menu... Après le délice des yeux, c'est le délice du ventre.

 

La course et le WE se terminent, c'est déjà l'heure des récompenses pour les vainqueurs au cumul des deux sprints et pour les circuits de la MD.

 

Un grand merci à tous les bénévoles du BROS, cartographes, traceurs, contrôleurs, poseurs,  aux municipalités qui nous ont accueillis, aux deux directeurs de course, aux arbitres durant ce WE et à tous les concurrents qui nous ont suivi dans cette aventure et pour leurs retours encourageants...

 

 

VLB

Seb

5 commentaires

Passage de balise 2018 à St Aubin

Nos jeunes brossiens et brossiennes avaient rendez-vous ce dimanche à St Aubin de Médoc (33) pour le passage des balises de couleur.

Un beau programme : 

9h15 : Accueil
10h00 : Epreuve de connaissance écrite sur la course d'orientation.
11h00 : En parallèle, épreuves de suivi d'itinéraire et parcours classique, phase 1.
12h30 : Repas.
13h30 : Épreuve parcours d'aisance et d'agilité.
14h30 : En parallèle, épreuves de suivi d'itinéraire et parcours classique, phase 2.
16h30 : Annonce des résultats et remise des balises de couleur.

Les résultats : 10 sur 14.

- 4 jaunes Luca, Elisa, Gabin, Axel.

- 4 bleus,  Jules, Antoine, Quentin, Julia.

- 2 vertes, Alexi et Océane.

- 4 non validées dont 3 sur le suivi et 1 sur le parcours. 

 

Bravo à toutes et à tous et rendez-vous au mois de septembre pour les 4 rattrapages !

 


Le mot de Patrick : 

 

Bravo et merci à  tous de m'avoir suivi dans cette aventure et grand merci aux accompagnateurs pour cette année. 

 

N'oubliez pas la dernière séance de l'école avant les grandes vacances ce mercredi au Penon avec un petit goûter de clôture et la remise des diplômes.

 

Patrick

1 commentaires

Entre les rails !!!

L'épreuve de Larruscade avait été reportée pour cause d'intempéries la première fois mais cela n'a pas arrêté nos amis du SMOG qui nous ont proposé cette course de VTT sur une carte bien sympathique. Pas d'inondation cette fois même si j'ai traversé à guet avec bien 90 cm d'eau, le vélo sur le dos, et que le terrain était gras malgré un temps estival.

Une nouvelle carte baptisée entre les rails puisque bordée de deux lignes de chemins de fer, la LGV et un vestige désormais inutilisé. 4 circuits au programme, je me lance sur le violet long d'un peu plus de 12km, court sur le papier mais presque 23 km dans la réalité. 

Entrée dans le sas à H-4, j'attaque la carte par un sentier descendant et déjà je manque de me retrouver au tapis à cause de la boue. Des escaliers et un pont pour enjamber le ruisseau et un joli petit single m'amènent au poste 1. Je ressort par la route au nord, à nouveau le pont et un second single, superbe. 3, 4, des monotraces, 5, il faut rebrousser chemin et contourner. 6 je décide à nouveau de contourner et fais le choix du roulant en passant par l'arrivée, certains qui se sont aventurés dans les monotraces ont déchanté.

 

7,8, 9 et 10 les postes sont éloignés mais ça roule bien. La 10 parait tellement simple que je fais n'importe quoi... Un chemin stabilisé et une jonction sur la voie vers des habitations non représentées, je doute. Pourtant c'est le long de la ligne de chemin de fer, y a juste à foncer, serais-je dans le rouge dans 3 balises précédentes ? ... bref je suis la ligne une première fois depuis la route, moins de 2 cm ça roule vite, ça doit être court, pas de balise ! Demi-tour, serait-elle à la jonction précédente non représentée qui mène aussi à la ligne et je suis passé à coté ?????? Je finis par me dire que quelqu'un l'a déplacée, je fonce le long de la ligne et finalement la voilà dans l'ombre de trois vieux wagons stationnés sur la voie un peu plus loin, et plus de 4min perdues.

11 et 12 des singles boueux à souhait, techniques et bien sympathiques, j'y rencontre Logan puis Sabine.

13 à fond sous le pont où je croise cette fois Angel qui en ressort, je le rejoins, on fait deux choix différents pour la même balise (14). 15 choix aquatique, 16, 17 et c'est déjà l'arrivée...

 

J'aurais bien continué à explorer le coin.


Par Seb

1 commentaires

Zegama - el ternero, la vaca y el usurpador

- « Zegama - zekorra, behi eta usurpatzailea »

Zegama Liga Norte 9-10 de junio

Avec un grand plaisir, nous partons à 3 pour un beau ouikende à Zegama avec les « amourogaineurs », Peio et Marie-Thérèse. La nuit est prévue en « suelo duro », une première pour moi. Pour 1 euro, nous dormirons dans le fronton couvert. Peio a même prévu 2 matelas pour moi, du grand luxe ! Ce sera une belle expérience, bien éloignée des nuits de refuge en montagne avec des hordes de marcheurs ibères aux ronflements tonitruants de niveau mondial. Une bonne cinquantaine de couchages sur la concha, ambiance sympa, les jeunes qui jouent au foot jusqu’à 22h. A 23h plus un bruit.

Bon parlons course maintenant. Pour ceux qui ne connaissent pas, Zegama est réputée pour son marathon de montagne où les meilleurs coureurs internationaux viennent en découdre. Une ambiance du tonnerre avec des centaines de spectateurs qui encouragent dans la pente sommitale, mélange de rochers et de sente glissante, souvent dans une atmosphère humide et fraiche.

Pour nous, au menu, une MD le samedi matin, un sprint le samedi en fin d’après-midi et une LD le dimanche. Un classement sur 2 jours avec la MD et la LD. Le sprint est hors classement. Peio et Marie-Thérèse le feront, pas moi. Je poursuis ma résolution de ne pas courir sur sol dur, snif !    

Nous arrivons tranquille avec les derniers départs demandés aux organisateurs. Le ciel est nuageux, quelques rares gouttes rafraichissantes, top moumoute. Nous décidons de partir plus tôt car il y a peu de départs dans la dernière heure. 20 minutes pour rejoindre le départ, 180 m de dénivelé positif. Pas besoin d’échauffement complémentaire. Peio part le premier, suivi de Marie-Thérèse, je pars en dernier 12 minutes après Peio sur le même circuit, il y a match !


C’est parti, la balise départ sur le chemin… on assure la première balise… point d’attaque, le coude du chemin (attention, ça peut être dangereux !), le poste est dans un rentrant dans du micro relief dans le flanc, dans 70m... tranquille je suis l’azimut en flanc descendant, bingo. Hop le second poste. Ouille ça grimpe de 50m. Point d’attaque correct. Je monte la croupe, je glisse sur le flanc gauche pour passer au réservoir comme point d’attaque, paf ! je vois le poste. Hop, le 3ème poste de l’autre côté du sommet dans le découvert, un peu plus bas qu’ici. Je contourne par la droite pour ne pas trop monter, hop à flanc, nickel… le chemin est très bas, bizarre. Bizarre… ah non c’est la piste en contrebas, je dois être à hauteur, hop voilà la source à gauche, poste 3. La suivante, derrière, point d’attaque, chemin et entrée dans la forêt, je passe par le col…

 

Les autres postes s’enchainent. Je poursuis mon objectif, reprise, ne pas se blesser, bien orienter, point d’attaque avant de quitter le poste, pas à fond, petites foulées, le reste de la course descend…


Je finis la course. Peio et Marie-Thérèse ont fini. A la GEC. 39mn46s, premier de la catégorie, il reste 2 coureurs. Peio est deuxième en 40mn25s, héhéhé… Nous descendons à Zegama, direction le fronton pour prendre une douche. Puis déjeuner sur le perron de l’école. Mini sieste.

Nous partons faire le tour de la ville pour repérer une auberge pour le soir, et les recoins en préparation du sprint. Nous passons au centre de course, les résultats sont affichés, allons voir.

Caramba ! Peio est premier en 34mn23, je suis second en 34mn57. Les interpostes 2-3 et 3-4 ont été annulés. Une vache et son veau ont gêné des compétiteurs au poinçonnage de la balise 3. Mes 39 secondes d’avance ont changé en 34 secondes de retard. Pierre aurait apperçu la vache mais n’a pas été ralenti. Moi je ne l’ai pas vue. Peio est sourire aux lèvres… pas moi. Marie-Thérèse est 3ème à 7 minutes de la première en D45.

 


Le soir le sprint. Les amourogaineurs y auront des fortunes diverses. Peio fait une énorme erreur sur un poste, Marie un peu moins sur ce même poste. Pas lu la définition, ça peut faire très mal en sprint ! A l’arrivée, elle est plus rapide de 10 secondes. Pierre, encore second !

 

Petite douche, repos et méditation pendant que les jeunes jouent au football. Coup de tonnerre et trombes d’eau pour les derniers coureurs, maillots transformés en serpillère et chaussures en bassines pleines en moins de 4 secondes. Nous, nous avons toujours couru au sec. Puis apéro, bacalao con salsa de pimientos, slurp, miam miam…    


La nuit, quelques trombes d’eau nous réveillent, sommeil en pointillé... Dimanche matin, le ciel est pur, sans nuage. La crête de l’Aizkorri resplendit ensoleillée avec le ciel azur derrière, somptueux.

Nous avons encore les derniers départs, juste avant midi. Pierre et Marie décident de partir vers 10h30, je fini de digérer mon petit-déjeuner et pars à 11h00.

Départ au bord de la piste, on ne voit pas le triangle mais on doit directement monter le sentier vertical, glissant et tout le monde marche, même les rapides-costauds.

Arrivé au triangle, je poursuis le chemin. Le premier poste est une charbonnière juste avant un ruisseau en contrebas mais assez loin du sentier. Je décide d’aller jusqu’au coude, il me restera 20m à descendre, traverser le premier ruisseau puis avant le second je descendrai pour arriver à la charbonnière. Hop premier ruisseau et marécage, plosh, plosh, plosh… je descends un peu en travers, hop 2ème ruisseau, je ne le franchis pas. Je descends en le longeant, tranquille… bizarre je descends un peu trop ? je rentre dans du vert. C’est la végétation basse juste en dessous. Le jaune en dessous est beaucoup trop près, je suis trop descendu. Je remonte un peu, je jardine un peu. Rien. Merdum, le premier poste qu’il faut assurer !!! Je remonte encore, j’aperçois un coureur, le chemin au-dessus. Nous échangeons, je comprends que je suis revenu au premier ruisseau, sans vraiment comprendre. Je repars à flanc plus bas dans la végétation basse et avant d’arriver au 2ème ruisseau, enfin, je remonte et trouve la charbonnière et la balise « Imbécile ! »

Hop le 2ème poste, un trou à flanc après un ruisseau et des blocs. Je longe une zone de vert avec une clôture, point d’attaque de l’extrémité à la même altitude. Hop hop hop…. Clôture, ruisseau, blocs, je sors des blocs, c’est par ici, pas trop bas. Bingo le trou, balise. Hop la 3ème. A flanc, trait rouge, 300m. Déjà 5mn de perdues, finies les 34 secondes. Zut le point d’attaque, jonction des chemins, poste dans la végétation basse, plein de fossés attention. La piste, je descends. La jonction à droite, à gauche ? Je pars à gauche, bizarre ça tourne beaucoup, ça devrait juste se courber légèrement. Je m’arrête. Quel imbécile ! Je partais vers le point d’attaque de la 5, jonction des chemins, alors que je dois aller à la 3. Je suis sur la piste, en contre-bas de la 3. Je reviens en arrière sur la piste, remonte en travers depuis le coude, bingo la charbonnière, la 85. Quel crétin ! en moins de 3 postes, presque 10 minutes de perdues et déjà 50m de dénivelé en cadeau. Je ne rattraperai pas Peio, grrrrr !!!!

Bon je me concentre, fondamentaux : point d’attaque, points d’appui, itinéraire avec le moins de pente… J’enchaine les postes. Enchainement 7-8-9 un kilomètre vertical, avec 150m de dénivelé. J’en fait 30 de plus, avec une autre erreur !!! Le reste s’enchaine, pas d’erreur, pas de douleurs…

Encore une erreur à la 16, l’avant dernière. Je passe à 3 charbonnières sans balises, je suis dans la zone mais où ? Je vais me recaler sur la jonction de sentiers en contrebas, 30 m de dénivelé de bonus pour remonter et bingo la cuvette, avec la balise au fond. Hop dernier poste, sur le chemin. Azimut, ça descend, allez, allez… Déviation volontaire sur la droite, j’arrive au chemin puis balise à gauche. Je descends, « c’est quoi ces 2 bâtiments ? », je regarde la carte « ben y’a rien entre le poste et le sentier !?! ». Je continue ma descente. « Argh les 2 captages au-dessus du gros chemin du bas ! j’ai traversé le sentier sans le voir. » Encore remonter 30 m de rab, le poste puis dernier 150 mètres sur le sentier et la balise « Salida », ouf !!! Fini, pas de blessure, pas mal aux sacro-illiaques, des …. neries en pagaille, quelques bons choix, déçu.

J’arrive sur le sentier, je vois Peio et Marie-Thérèse qui s’inquiétaient de ne pas me voir arriver. « Non tout va bien, à part la course. »

Je pars à la GEC. Je récupère mon ticket, 1h47mn03s, quelle galère. Je regarde en bas du ticket : Pierre est derrière moi en 1h 47mn30s. Il est derrière moi à 27 secondes. Arggh, j’en avais 34 au départ. Je suis 2 fois devant sur les tickets sur 2 courses, et il se retrouve premier officiellement de 7 secondes, un usurpateur à l’insu de son plein gré ?!?

Marie-Thérèse est deuxième sur les 2 jours, elle a remonté une place, avec aussi quelques erreurs sur certains postes. 3 BROSsiens à Zegama, 3 podiums, ça pourrait être pire.

De retour à la maison, une petite analyse avec QuickRoute, je comprends enfin mon erreur de la première balise. Entre les 2 ruisseaux, il y a un talweg en travers qui était plein d’eau, transformé en ruisseau ! Il était arrivé un peu trop vite, mais je l’ai longé, sûr de mon coup… Je n’ai jamais regardé la boussole en descendant. Lorsque j’arrive à ma ligne directrice, je contrôle parfois. Je pense que je contrôlerai chaque fois…

Depuis mon retour en course ce printemps, après la première course catastrophique, je m’étais reconcentré sur les piliers fondamentaux, c’était revenu. Là, j’ai péché sur les erreurs que j’avais dû me coltiner lorsque j’avais progressé : souvent je m’arrête avant, je ne poursuis pas jusqu’à une ligne d’arrêt ; erreur de parallèle associée à un flou, et je continue… La prochaine fois, je ferai mieux… sans me blesser.

Comme a dit Mandela « I never lose. I either win or learn. » « Dans la vie, je ne perds jamais, soit je gagne, soit j’apprends. »    

Par Beñat

 

6 commentaires

Aix-Élan

Dimanche 3 juin, le père Fouras nous a peut-être guetté de son Fort Boyard, sur l'île d'Aix, lieu de notre CO du we... On peut y arriver en voilier, en paddle, en canoë, à la nage, ou par le bac. Nous choisissons ce dernier moyen de transport, avec des horaires imposés en fonction des marées.

A 7h30, nous sommes garées sous un ciel menaçant. Dans le bateau, il se met à pleuvoir des cordes ! Juste avant de débarquer, nous sommes inquiètes... Nous déposons nos affaires sous un abri proche du départ, que nous n'avions même pas vu sous la pluie !

Les sprints

Julia part avec élan la deuxième, à 9h31 : « Je suis partie vite du départ et me suis retrouvée avec un garçon plus petit (je ne sais pas comment je me suis débrouillée). Vers la fin, je l'ai enfin semé ! En revanche, à ma dernière balise, je me suis trompée de chemin et j'ai dû escalader un mur de roches :( Et enfin, cerise sur le gâteau, de la 255 à l'arrivée, je me suis écrasée lamentablement par terre ! Comme une larve ! ».Ensuite, Marylou prend son élan à 9h45 : « La balise 1 était facile, la balise 2 était un peu plus dure parce qu'elle était cachée derrière un arbre et il y en avait une autre juste avant (la 108, et moi j'avais la 106). Moi, j'ai bien aimé la course parce qu'il fallait bien regarder ses définitions. » 


Puis, Charlotte à 9h47 : « Je m'élance telle une fusée de Championnat de France de Relais Sprint... Ou plutôt je prends garde à ne pas glisser sur les pavés. Circuit sympa avec plusieurs tunnels (passages couverts) que je prends pour des escaliers (en petit, les deux me semblent gris !). En allant à ma 4, voyant Marylou s'arrêter pour parler avec un orienteur, je lui demande si tout va bien, elle me répond que c'est le monsieur qui n'est pas sûr de lui. Ah, ces débutants ;-) Après l'avoir recalé, je termine mon parcours sous une légère pluie rafraîchissante. »

La CO score

Nous avions prévu de partir de l'île avec le premier bac de retour à 16h, mais d'autres clubs (Stade Montois des Landes, SMOG...) parlent de rentrer avec le dernier bac de la matinée, à 11h30. Il est 10h15, nous décidons de faire comme eux, et nous partons toutes les 3 pour la CO score de 1h. Nous commençons tranquillement par le joli tour de la citadelle au Sud, puis nous continuons notre visite en traversant les parcs à huîtres, et en remontant au Nord jusqu'au Fort Liédot. Enfin, prise de conscience du temps restant, nous accélérons en poinçonnant un minimum de balises. Nous sommes tout juste à l'heure pour le bac !

C'était très bien, un jour excellent, et nous y retournerons avec du soleil.

 

 Julia, Marylou et Charlotte

1 commentaires

Préparateur Tréteaux...

 

Ce matin à 8h00, un nouveau sport au local du BROS, après la PPG voici le RPVC.

Le principe est simple, tu sors le plus de tréteaux que tu trouves et tu les ouvres sur une bâche bleue (important). La suite c'est comme des séries de fractionné sauf qu'au lieu de sauter par dessus les tréteaux ou de courir autour :

- Rabote le dessus 2 passes à 1 mm (bras tendu)

- Perce les supports 3 fois (bras et jambes fléchies)

- Visse 6 fois (2 fois debout, 2 fois accroupi, 2 fois penché en avant)

- Colle 2 fois (geste souple et régulier)

Pour que le geste soit parfait, le mieux c'est 50 séries.

 

Important entre les séries c'est repos : couper 100 morceaux de PVC blanc, percer 50 trous de 12mm, découper 2 fois les numéros de 31 à 80, retourner les 50 tréteaux au moins 3 à 4 fois et les basculer 2 fois avec rotation de 180° selon l'axe vertical. Possibilité aussi d'aller à Bricorama (2 à 3 fois) pour ceux qui débutent.

Se joue de préférence en équipe de 4 avec possibilité de relais et variation des séries avec les copains.

Prochain entrainement programmé en... 2030.

 

Sinon on pourrait les peindre ? Genre un pied orange, un pied blanc et le haut bicolore... Qu'est ce t'en penses Cricri ? :-)

 

Equipe type constituée : Cricri, Francis, Hugo (obligation d'un JH), Seb

 

Vous avez des questions ? 

Quoi ? La bâche ? J'ai oublié le bâche ? Je vous laisse deviner le vrai rôle de la bâche ! Une Despé à celle ou celui qui trouve...

 

Par Seb

7 commentaires

Et où on dort ce soir ?

Une classe de 4ème d'un collège de Latresne était privé de "séjour"!! Heureusement une prof. stagiaire a bien voulu organiser une sortie de 3 jours à Soustons.

 L'autocar qui les amène stoppe dans la forêt des Montagnottes et tout le monde descend !!!

 Maintenant le challenge est de rejoindre l'Isle Verte une carte en main avec 10 postes à découvrir! Hugo a placé les balises ...... est-ce que ça va le faire ?

 Eh oui par équipe de 2, 1h30 plus tard et après 4 km de marche, les jeunes (et les 3 profs) sont à 100m de leur chambres.

 Déjà fatigués, mais tout le monde est content.

 

 Christian, Hugo et Alain

2 commentaires

A chacun son entraînement !

Par une belle journée de mai tous les moyens sont bons pour s'entraîner!

 Après une matinée a Cassen où l'équipe de  Pierrette (Sapal) assure une animation CO pour une classe élémentaire, retour à Soustons et CO pour 2 classes de CE1.

 Mais ce n'est pas fini que l'équipe du BROS se scinde en deux pour une mise en place à Vieux Boucau cette fois. Pose des 9 balises en mémo (avec une erreur de 50m sur un poste). Il est 16h30 et nos 30 collégiens arrivent à VTT. Installation de portes-cartes, cartes, talons de contrôle et à 17h00 tout les vététistes sont dans la forêt. Une vigie est chargée de veiller au grain, et en particulier de rediriger les "fausses route" sur un point névralgique. 1h après, les premières équipes sont là, et peu de temps après un trio sort du bois, avec un vélo sans selle .... piloté par le régulateur qui a gentiment prêté son vélo à l'infortuné collégien (un anglais je crois) Oh my got. Peu de temps après, un prof qui faisait équipe avec un jeune, rentre seul en nous disant qu'il a laissé son élève au PK2 (en fait entre la 8 et la 9), vélo pédale cassée !! Question: il rentre en marchant ? "Non je lui ai dit de ne pas bouger car il n'a pas de carte"!! Bon et nous on fait comment ?  

Le dépanneur du BROS se propose d'aller chercher se naufragé et son vélo en remorque  ...... muni d'une sangle et d'un sandow amortisseur, et ce qui fut dit, fut fait. La suite est classique, les retardataires, les vitesses qui craquent... etc.

Vendredi matin, après une rapide vérification des postes (en 19mn et sans carte) 24 vététistes ont pris le départ et sont revenus en moins d'une heure pour quelques uns et 2h30 pour les derniers. Et tout c'est bien terminé. 

Maintenant à vous d'imaginer les sortes d'entraînement développés, et par qui, dans le trio d'animateurs: Hugo, Christian, Alain ?

Par Alain

1 commentaires

Planteurs de piquets...

Si certains plantent les piquets de tente le WE ...... il en est d'autres qui ne se défilent pas et qui font des trous et des trous dans la forêt de Soustons Plage. Il n'y a pas eu assez de place sur le talon de contrôle pour prendre les poinçons de cette journée de labeur de retraités. Les 3 mousquetaires étaient ..... 3 retraités et un étudiant pour débroussailler, creuser, et porter: le piquet, les pelles, la visseuse, le paou* et le seau de gravier. Sur chaque emplacement le géo référenceur  entrait en jeu, suivi du tandem "perceur de trou", et le tout couronné (le piquet) par le poseur de Nord.

 A Soustons Plage, ce sont maintenant 40 postes permanents qui attendent votre passage! Merci Christian, Francis, Hugo, grâce à cette installation l'UCPA offrira régulièrement la CO à ces clients. 

 Nota, pour les traductions, s'adresser à Francis ou Jean Jacques...

Par Alain...

1 commentaires

Course à Commensacq (40)

En lisant l'annonce de course organisée par le BROS avec le soutien de la SAPAL, certains avaient sorti les passeports... MEXICO, MEXIIIIIIIIIIICO !!! Mais non, point de passeport n'est utile pour se rendre à Commensacq sur la base de loisir de Mexico ! En guise de SOLEIL QUI CHANTE!!!!, ce fut plutôt mitigé.

Pas de Norvégiennes, de Madrilènes ou d'Américaines mais près de 200 participants venus en découdre sur la nouvelle carte réalisée par CARTOLANDES.

 

La course : 

Dès la première balise, on est dans le vif du sujet d'une Moyenne Distance, nous arrivons dans une zone avec des grappes de balises et des concurrents dans tous les sens qui cherchent, tournent et se recalent. 2, 3, 4 et 5, on reste dans la zone, il faut rester concentré et lever les jambes.

 

Pour aller à la 6, il faut légèrement contourner la Leyre qui serpente au milieu de la carte. Une petite dépression, un trou, une ravine, une dépression marécageuse, une butte, à croire que Xavier (le traceur) voulait nous faire réviser les définitions de poste...

 

 

 

11, 12, 13 les distances sont plus longues mais les éléments nombreux pour construire le cheminement vers les postes jusqu'à l'entrée de la balise spectacle. Sortie du couloir, on voit se dresser devant nous une "montagne" pour aller à 16, l'escalade se fera donc à 4 pattes... 17 rentrant, 18 rentrant, 19 rentrant, trois balises qui me coutent cher. Bientôt l'arrivée, loin de la course parfaite et des 32 minutes de Clément du SAGC mais ce fut une belle course et une chouette journée.


Les échos des concurrents : 

Une Arena digne d'une course Nationale avec toutes les commodités d'usage, aire de jeux pour les enfants, douches etc.

Une entrée à H-4 assez éloignée qui évitait l'encombrement dans l'aire de départ et favorisait la concentration.

Un terrain varié et un très bon tracé, des postes assez groupés dans les zones techniques qui obligeaient à rester vigilant.

 

Un couloir spectacle qui permettait d'encourager les coureurs puis de les attendre pour la photo à l'arrivée. 

Les podiums des jeunes

Par Seb

6 commentaires

J4 - Vous l'avez fait !!!

Je viens , je ne viens pas, bon ..... j'y suis !

La veillée d'arme était chargée , et le tirage au sort- un peu rapide- et peut être partisan, m'a désigné pour conter le CFC.

Bref à l'applaudimètre j'étais le candidat privilégié, et je n'allais pas me débiner!!

 

A l'aube prometteuse de ce dimanche le minibus est prêt et Xavier essaye de booster les retardataires ....

 

Le reste de la troupe décolle 1 heure après, et croise des kangourous en route ?? ... des hallucinations* à 7h du matin.... ça promet.


*On l'a échappé belle !!!

2400 coureurs

100 kangourous

Pas d'enlèvements d'enfants dans les poches marsupiales

Pas de combat de boxe

Pas de collisions intempestives

 

A 7h du matin ce n'est pas une hallucination, c'est la réalité !!!

 

Par Colette

En savoir plus sur les Wallabies de la forêt de Rambouillet


Récupération des dossards

Mais au parking on ne rêve pas, un magnifique château devant nous sera le cadre de la journée.

Par contre dans la forêt, on le saura plus tard, Hugo n'est pas à la fête et perd beaucoup de temps sur un poste.

Le reste de la tribu BROS prend ses repères pour la balise spectacle, le passage de relais, le campement (superbement installé) puis les départs en masse s’enchaînent : Logan, J.Paul et Peio, puis Julia et Bastien pour qui c'est une grande première.

 

Logan est le premier du club à passer à la balise spectacle, une minute après Claire ?? ..... mais toujours pas Hugo ! Tous les Brossiens sont à l’affût, visages interrogatifs et tendus ...... qu'est ce qu'il lui est arrivé...... il n'est pas blessé au moins, on le saurait ! ...... certains pensent qu'il a pu douter d'un poinçonnage et reprendre le circuit bien en arrière ? Ouf il passe enfin à la balise spectacle, et il ne doit rester que 3 ou 4 clubs derrière. Maintenant on positive et on pense que nos 7 relayeurs suivants vont reprendre des places, il le faut !!!

On ne sait plus où donner de la tête ! Surveiller le passage dans les fossés, l’arrivée, le passage du témoin, le classement ... et espérer une remontée.

 

L'équipe N3 se comporte très bien et reprend des places, c'est déjà ça. Il y a des hauts et des bas pour les autres relais, Peio et JPaul un peu en deçà, Bastien à son habitude, mais Julia bien dans son rôle qui passe à Cathy, qui passe à Marylou puis bon finish avec Marie Christine du COOL pour une 26ème place sur 160.

En N1, Hugo passe le relais à Aurélie, qui passe à Ludivine qui regagne 3 places. Ensuite bon relais de Xavier qui réduit l'écart temps.

Et où en est la N4/2 ? Mary peine beaucoup, mais juste après, Lukas fait une superbe remontée. Flo reperd des places et passe à Cricri ....

Pour l'autre équipe Peio passe le témoin à Seb en 87ème position, qui nous fait une belle remontée en 54ème place. Ensuite Elisa avec le point de côté perd quelques petites places, et passe à Charlotte.

L'équipe 1 patine encore un peu avec Angel qui jardine sur un poste dans le vert 2. Mathilde rattrape un peu et passe à Dorian. 


Dans le trophée TG, Bastien prend son temps, et remet la carte de parcours à Christian H. Christian, qui trop poli, laisse poinçonner 3 dames et .... et ..... ne valide pas ce poste. Cela n’empêchera pas Colette de passer dans les fossés la tête haute et passer le relais à Marie Thérèse en courant !!

Pendant ce temps dans l'équipe N4/1 Charlotte passe le relais en grande pompe à Stéphane qui s'embrouille un peu dans la mémo d'une suite de nombres .... Patrick, finisher fait une superbe course et découvre, dépité, le PM de son équipe.

 

La N4/2, Cricri fait de son mieux, mais il n'aime pas les fossés, il hait les fossés, et il décide de ne pas passer à la balise spectacle, aïe, aïe, aïe. Il passe la carte à Nathalie qui finira ce relais avec le sourire !!


Et la N3 ? Logan a passé à Jérôme qui fait une grande remontée, Coco prend la suite et passe à Sabine, puis Mathieu et enfin J Pierre. Tous feront de belles courses pour finir à la 15ème place. Mais où est passé la N1, ...... Dorian fait de son mieux, mais l'équipe est encore en 21 position ...... c'est peut-être pas perdu, il reste Pierre ? Il met le turbo, et bouscule le classement pour regagner 5 places. Quel finisher, il dit avoir aimé la carte et les tracés ! Merci super Pierre c'était parfait.

Merci à vous tous, vous avez été formidable. Je ne regrette pas de vous avoir accompagnés

 

VLB nouveau !

 

Par Alain

5 commentaires

J3 - Championnat de France MD

Après une bonne nuit bien méritée dans les villas 5 étoiles de la cour du château, les courses MD du 21 avril 2018 se sont déroulées tout au long de la journée.

 

Sous un magnifique soleil, nos 35 brossiens (record historique de participants) se sont élancés sur deux courses MD. Le championnat de France pour ceux qui avaient effectués les sélections régionales et une course OPEN pour les non-qualifiés ou les moins affutés!

 

 

Cependant, une troisième course se cachait dans la course : celle qui menait du parking à la zone de course, puis au départ 1 ou au départ 2....bref l’échauffement était inclus dans le temps de déplacement....

 

Deuxième caractéristique de ce terrain, la «boue» et les marécages, demandez à Aurélie qui a perdu ses claquettes (Margot était toute perturbée par cette histoire…). Mais Christian, lui, a gardé ses chaussures sèches, mais par où es-tu passé Christian ?

 

Et enfin, une ultime épreuve après la course, la file d’attente pour la GEC où certains y ont passé plus de temps que dans les bois et le tout sans « O »!

 


 Bon et alors côté course?

Certes le tracé n’était pas fabuleux, mais l’air de la banlieue parisienne ne réussit pas aux brossiens non plus.

 

Côté résultat, ce n’est pas de l’avalanche de podium : beaucoup se sont classés entre la 15ème et la 20ème place que ce soit en Championnat de France ou en OPEN. Heureusement les filles ont brillé avec:

-  Aurélie (3ème) ( mais en mode «wagon», ceci dit quand la locomotive est un TGV, il faut tout de même s’accrocher);

-  Marie-Lou (2ème) (graine de championne);

-  Julia (6ème)  (sur le championnat en plus);

-  Colette (2ème), pourtant multiple championne de France dans sa catégorie, n’a pas réussi à faire la peau à sa concurrente britannique.

 

Mais rien ne vient à bout de la bonne humeur des Brossiens et surtout en présence de leur «gourou » Alain!

 

La journée s’est évidemment terminée autour d’une bonne desperad’O et/ou autres bonnes boissons bien fraîches avec le regard tourné vers le CFC : « LE » rendez-vous du week-end!

 

Ainsi, Pierre M. nous donna les dernières consignes pour l’organisation des courses du lendemain. Il a bien rappelé «Faîtes vous plaisir et surtout pas de PM»!!!!! A suivre…..

 

VLB!    

Par Mary

2 commentaires

J2 - Championnat de France de sprint par équipe

 

Second jour de course, cette fois l'équipe de Bros est quasi au complet. Le matin Championnat de France de Sprint Relais dans la ville de Dourdan. 

Départ en masse pour Sabine qui passera le relais à Pierre. Les meilleures équipes françaises ont aligné leur meilleurs coureurs, les Brossiens déjà présents sont placés sur la balise spectacle au milieu des cloches, trompettes et autres supporters.

 

Les dossards sont déjà bien alignés quand nous apercevons le BROS dans la quarantaine...

 


Le départ est donné, le circuit comporte deux boucles avec quelques combinaisons permettant de scinder le peloton. Passage à la balise spectacle après 7-8 minutes pour les premières. La seconde boucle est piègeuse avec plusieurs balises très proches autour du château qui vaudra un PM pour notre équipe comme à 18 autres.

Les relais s'enchainent , Lucas Basset fait une remontée spectaculaire lors de son relais et permet la victoire de l'ASUL en moins d'une heure...

Une première expérience du relais sprint pour 3 brossiens sur les 4.

Sprint OPEN

Les autres nous rejoignent vers midi pour participer au sprint relais qui se déroule sur la même carte.

Une belle victoire d'Aurélie en D35 et 3 autres podiums pour le BROS.

Les résultats : 

Marylou (3e D10) - Enzo (8e H10)

Julia (6e D12)

Elisa (15e D14)

Hugo (3e H20)

Dodo (21e H21)

Aurélie (1e D35)

Florence (12e D35)

Stéphane (9e H35)

Laurence (15e D45)

Seb (32e H40/45)

Corinne (3e D50)

Kty (6e D60)

Cricri (18e H60)

Christian (27e H60)

Voir tous les résultats OPEN

 

Par Seb

0 commentaires

J1 - MD à Etrechy

300 engagés sur cette Moyenne Distance organisée par le Cole91 sur un terrain qu'on nous annonçait fait de blocs rocheux dans le bois du Roussay.

Effectivement, y'avait des blocs dans un cadre magnifique. Nous avions décidé d'y aller tranquillou car les trois jours qui arrivent sont denses, donc pas de pression. Des chemins cachés au milieu des rochers, du dénivelé, une carte très intéressante avec 25 postes et une bonne préparation pour de futures courses dans les rochers...

Tellement pas de pression que nous faisons 2 PM... Je les entends déjà les coachs du CFC nous siffler et souffler dans les oreilles : "pas de PM vendredi, pas de PM dimanche" :-)

 

Par Seb

 

2 commentaires

WE du CFC 2018

Le BROS participera cette année encore au Championnat de France des Clubs de course d'orientation en engageant pas moins de 4 équipes (N1, N3 et 2 N4) ainsi que 2 équipes sur le  trophée Thierry Gueorgiou.

 

En ouverture de ce CFC2018, 3 autres courses sont programmées dont 2 championnats de France : 

- Régionale MD le jeudi 19 avril

- Championnat de France relais sprint (1 équipe sélectionnée) le vendredi 20 avril

- Championnat de France MD (15 qualifiés au BROS) le samedi 21 avril

 

Le site du CFC2018

 

Le FaceBook du CFC2018

 

Les équipes engagées au BROS : 

 

Horaires de départ :
- Nationale 1 - 1/2 heure après le lever du soleil soit prévision d’un départ à 7h20

- Nationale 2 - 10mn après le départ de la Nationale 1 soit 7h30
- Nationale 3 - 30mn après le départ de la Nationale 1 soit 7h50
- Nationale 4 - 1H après le départ de la Nationale 1 soit 8H20
- Trophée Thierry Gueorgiou départ à 9h00 

Suivez-nous sur FaceBook et Instagram

3 commentaires

Merci Alain !!!

L'ensemble des adhérents du club se sont réunis après l'entrainement CFC pour remercier celui sans qui le BROS ne serait pas où il en est aujourd'hui. Merci Alain de nous transmettre chaque jour ta passion pour la CO avec tant de gentillesse, de simplicité et de générosité.



Trop Pixellisée ? Zoomez sur l'image...

1 commentaires

Entrainement CFC

Plus de 30 Brossiens ont participé ce samedi à l'entrainement CFC organisé par Alain et tracé par Pierre. Au programme, un départ en masse et des relais sur des circuits à combinaisons multiples autour de la cabane du résinier à Soustons. Il y avait même un couloir et une balise spectacle pour encourager les relayeurs !!!

Des anciens du club étaient présents, nos exilés parisiens avaient fait le déplacement, bref tout le monde était là... Bizarre Alain non ?

16 coureurs étaient alignés pour le premier relais, cartes retournées au sol, le triangle de départ placé au sommet d'une petite pente histoire de bien démarrer. Aux ordres d'Alain, le départ était donné : chacun se rue sur une carte et s'élance vers le triangle dans un nuage de poussière et de pollen. Alors que les premiers atteignent déjà le triangle et savent déjà dans quelle direction démarrer, d'autres comme moi, cherchent encore ce foutu triangle sur la carte...

Certains ont déjà disparu dans les fougères voire attaquent la balise 2 alors que d'autres se demandent bien où ils sont sur cette carte bizarre qui ne correspond pas au terrain.

Et oui, il fallait RETOURNER* la carte et ne pas faire les 40 balises tous postes d'un ancien microsprint au 1/1500e !!!

 

*NDLR : il faut savoir qu'au BROS on recycle et qu'il n'est pas rare d'imprimer les entrainements au dos d'anciennes cartes...

Dans les bois ça bataille sec, la course se fait au contact, il faut rester vigilant car Petit Pierre nous a fait des grappes de 3 balises, le contrôle des postes est impératif, c'était écrit dans les consignes !

Passons sur la clairière qui a donné du fil à retordre juste avant l'entrée dans le couloir spectacle :-)

 

 

Un petit quart d'heure et les premiers pointent déjà dans le couloir spectacle avant d'entamer la seconde boucle.

La ola est de rigueur à chaque passage d'un coureur, c'est  aussi ça l'entrainement au CFC ! Il est temps pour les jeunes de s'échauffer avant le passage du relais, pour certains ce sera leur première expérience.

 

On transmet la carte en guise de témoin, le suivant la jette et récupère sa propre carte...


Les jeunes s'élancent et les dames s'échauffent, il reste un seul passage de relais.

 

Les départs sont plus échelonnés, la seconde boucle et les petits marécages ont créé de nouveaux écarts.


Tout le monde se retrouve au local du club pour un retour au calme et une initiation à la préparation mentale organisée par Francis.

 

C'est donc gonflé à bloc que le BROS abordera le CFC  avec 1 équipe en N1, une équipe en N3, deux équipes en N4 et 2 relais Open !!!

 

Un super entrainement sous le soleil, des retrouvailles et une fin d'après-midi et de soirée qui s'annoncent des plus joyeuses.

 

Par Seb

4 commentaires

Courses dans le Lot 7 et 8 avril

Ce week-end, je retrouve mon vieux Doudou dans sa garçonnière près de Sarlat. Ouloulou, Mathilde nous prévient par SMS qu'elle ne veut pas une autre petite soeur... D'accord, ma belle, nous non plus, 3 zozos, ça suffit ! Il faut garder son énergie pour courir à Cabrerets (46) ; le FINO y organise 3 courses pédestres et VTT sur ses terrains assez techniques.

 

Je suis la seule du BROS mais quelques aquitains sont là aussi malgré le Chpt LD près de Poitiers à l'autre bout du monde... Au rythme où vont les choses, la CO ne sera réservée qu'aux riches retraités ! Preuve en est: le Chpt LD de France a lieu le lendemain de la fin des épreuves du BAC à Villars de Lans, sympa pour les jeunes de l'Ouest!

Bon, revenons à nos moutons et chèvres du Lot! 

 

Dimanche, un vent violent s'est surclassé, ça tombe bien, moi aussi, na! Je décide d'assurer ma course en marchant dans la bonne direction, la carte lestée par un menhir...

Trop forte, comme Cindy

Il faut bien se réserver pour courir dans la mauvaise (direction...) lors du CFC... Appeler le 15 pour P'tit Pierre SVP, il a fait un arrêt cardiaque, si, si! Allez, mon bicounet, je rigole

Un peu de piment d'Espelette, bon sang, histoire de vous réveiller un peu! L'attention retombait!

 

Enfin, pour finir, course pas vraiment folichonne au milieu des buis encore préservés (Voir dégâts causés par la pyrale), parsemée de pierres mais bouclée avec les chevilles intactes, ouf!

Tracé très chouette avec nombreux choix et organisation du FINO impec comme d'hab

VLB

Par tata Coco

2 commentaires

Entrainement sprint au Penon

20 Brossiens s'étaient donnés rendez-vous hier soir pour un petit entrainement relais sprint de 4 équipes sur la carte du Penon. Bien arrosé toute la journée, le terrain était marécageux et glissant. Les tracés combinés  proposés par Dodo ont permis à certains de découvrir le format dans la bonne humeur.

Belle initiative de Charlotte à grand merci à Stéphane et Alain pour la préparation préparation.

1 commentaires

Championnat LNACO à Poitiers (86)

Une douzaine de Brossiens se sont rendus ce WE dans la Vienne, - c'est loin mais c'est beau ! - pour le championnat de ligue longue distance.

SAMEDI : en guise de mise en bouche, un sprint autour du CREPS de Poitiers sur une carte au 7500. Au final, pas mal de zones de forêt et de belles ronces qui ont laissé quelques traces à ceux qui ont omis les guêtres.

Un bon échauffement avant la LD qui nous attend demain.

 

Résultats : 

Hommes : Angel-3e, Seb-9e, Stéphane-10e, Logan 13e, Jean Paul-25e

Dames : Sabine-5e , Florence-16e, Laurence-20e

Jeunes : Julia et Marylou (non encore classées problème GEC)

Voir tous les résultats


DIMANCHE : le gros morceau avec plus de 10km et 200m de dénivelé sur le circuit B (H40). Après 28h de bus au milieu de 60 ados surexcités et deux heures de sommeil la nuit précédente, cette course promet d'être épique pour moi.

Pour la 1, je commence très fort, j'ai l'impression que ma boussole n'indique pas le nord, j'atterris à une jonction de chemins au nord-ouest de la balise et me fais recaler par Julia qui arrive en trombe de la droite. La 2, au lieu de prendre le layon puis le fossé, j'attaque au cap depuis le croisement de chemins, résultat, 50m trop au sud mais bon, je me dis que c'est mieux. La 3, je décide d'attaquer par le fossé au sud-ouest du poste qui mène à la zone déboisée donc je navigue au cap en visant le croisement des chemins. Confusion des couleurs, ce n'est pas un fossé (brun) mais une limite de végétation (noir) qui est notée sur la carte, bilan 150m trop au sud, je ne sais plus où je suis - à ce moment là c'est "qui suis-je ? où vais-je ? dans quel état j'erre ? "- Me voilà bien, cette fois c'est Jean Claude du BONO qui me recale... La course s'annonce longue, très longue...

4-5 ça va un peu mieux... 6 comment faire compliqué dans la boue quand on peut faire simple sur la route, le manque de lucidité est réel... 7 je repasse devant la voiture, une prise de décision s'impose ! Allez, je décide de continuer car la fin ressemble à une MD malgré déjà 1h17 de course (ce sera le temps du vainqueur :-(((()... 

La fin s'enchaine mieux mais au ralenti car il n'y a plus du tout d'essence dans le moteur.

Bref je termine avec 15 km au compteur en 1h54 dans la douleur avec une seule envie en tête : rentrer me coucher.

Résultats : 

Circuit B : Stéphane-10e (3e H35), Seb-12e (6e H40)

Circuit B' : Mathilde-6e (1e D20élite)

Circuit D : Charlotte-16e (2e D35), Florence-21e (3e D35)

Circuit F : Sabine-9e (4e D40)

Circuit G : Jean Paul-8e (3e H65)

Circuit I : Angel-2e, Logan-3e (respectivement 2e et 3e H16)

Circuit L' : Laurence-7e

Circuit M : Julia-11e (5e D12)

Circuit N : Marylou-10e (5e D10), Enzo-13e (7e H10)

Voir tous les résultats

 

Podium H16 (droits photo PSNO)

Par Seb

3 commentaires

Animation CO à Biarritz

A l’occasion de la 9ème édition de Biarritz en forme, nous étions 6 à participer ce Dimanche à l’organisation d’un parcours de course d’orientation super bien préparé par Jean-Pierre LABROUSSE : 3 parcours de distances 2, 3 et 5km un parcours tout poste le tout avec une question à choix multiples à chaque balise pour pimenter le tout.

L’équipe du matin s’est chargée de l’installation et la décoration du stand (balises, oriflamme) sur la grand plage avec une vue imprenable sur l’océan, ainsi que la pose de 30 balises à travers la ville. Pas évident tout çà avec les trombes d’eau et le froid ☔️😖 
Bilan matinal assez faible

Relayée par une 2ème équipe dynamique et blondes, le succès fut plus remarquable l’après-midi, le retour du soleil aidant ☀️ 
130 participants au total soit 2 fois moins qu’en 2017, fichu temps !!


Savez-vous deviner à qui s’adresse Patrick et ce qu’il dit ???

Vive les baques, vive la pluie, VLB !!!

Par Jérôme

4 commentaires

Le 28 avril à Commensacq

Le BROS organise une départementale pédestre moyenne distance comptant au CN le Samedi 28 Avril 2018 sur le nouvel ESO de la base de loisirs de Mexico à  Commensacq dans les Landes (inauguration le 7 avril).

Venez passer une agréable journée au bord de la Leyre surnommée ' la petite Amazonie'.

Un couloir spectacle vous permettra d'encourager les participants. 

 

Vous aurez à disposition sur la base de loisirs un bar, restauration  (reservations souhaitées au N° 05 58 07 05 15), WC et douches après courses.

La base de loisirs vous propose également ses activités saisonnières : canoë,  vtt, paddle, paintball ...

http://www.mexicoloisirs.com/

 

Le BROS vous attend nombreux dans ce cadre bucolique

0 commentaires

Week-End à Ambazac (87)

 

Aujourd’hui, jour de la saint Patrick (fête de la bière et de notre coach de l’école), nous partons pour Ambazac pour la nationale sud-ouest. Au programme Sprint le samedi et longue distance le dimanche, avec nuitée à la ferme .

Samedi départ en mini bus pour les familles Bertrand et Marques-Lochet-Labarbe + Cricri, le mini-bus n’ayant pas d’autoradio, Seb et Cricri s’occupent de l’animation musicale (chanson paillarde et divers parodies). D’autres ont pris leur véhicule personnel... et on a attendu Patrick !!!!


Le sprint se déroule en centre ville d’Ambazac, les récompenses ne sont que par circuit, ainsi, seul Pierre D arrive sur le podium.

Le samedi soir, nous logeons à la ferme de Jean-Marie, une personne atypique qui laisse une tête de veau, de mouton ? dans le frigo comme accueil. Puis nous regardons le match de l’équipe France de rugby, prenons l’apéro et les familles Peter et Mesplede-Darmailllacq nous rejoignent pour un repas convivial, qui se finit par un gâteau d’anniversaire pour Pierre M.

 

Après  une « bonne » nuitée, nous sommes opérationnels à 8h30 pour la LD.

 

Une belle journée pour le BROS avec 6 podiums :       -  Marylou 2éme, Corinne 3éme et Aurélie 1ére pour les filles

                                -  Hugo 3éme, Jérôme 3éme et Pierre D 1er pour les garçons

Pour les récompenses, Pierre D étant absent, Cricri le remplace fièrement  sur les podiums (cf photos ;-).

 

Merci à tous les brossiens et brossiennes pour ce Week-end intense, amusant et enrichissant.

Par Stéphane B...


Passages à la 255...

Podiums...

6 commentaires

Week-end championnat de ligue MD en Charente

Samedi, départ de Bordeaux pour moi où Xabi et Peio me récupèrent sur la rocade et direction Châteauneuf-sur-Charente pour un sprint sans grands enjeux mais qui permet de se mettre en jambe pour le championnat de la Nouvelle Aquitaine MD du lendemain. On retrouve sur le lieu de course les licenciés du BROS en inaugurant officiellement les nouvelles tenues où on peut voir dans les yeux des personnes des autres clubs, qu'ils nous envient !!

Niveau technique, une carte un peu plus compliquée que celle de Bordeaux avec quelques choix d'inter postes en centre-ville et une fin dans un parc qui a su mettre en difficulté quelques-uns d'entre nous, je ne citerai pas de noms... (mais voir Tata Coco cherchant un poste situé dans le parc, à l'extérieur du parc en ne comprenant pas où elle était m'a mis la bonne humeur :p).

De bons résultats dans l'ensemble pour ce sprint avec un podium pour les futures championnes : Marylou 1ère et Julia 3ème sur le circuit Bleu. Sabine 1ère femme du BROS sur le circuit Orange Dame avec une 9ème place et Xabi 1er homme du BROS sur le circuit Orange homme en 6ème place (petite erreur dans le parc pour lui aussi qui lui coûte le podium...).

Petit débrief sur le parking puis départ chacun de notre côté vers les logements respectifs. Pour Xabi, Peio et moi, nous nous déplaçons vers Angoulême où Peio nous a réservé un AirBnB avec à l'arrivée petite bière pour la récup de la course et pour préparer la course du lendemain dans les meilleures conditions devant le Crunch (France-Angleterre) avec le propriétaire de la maison.

 

Dimanche, jour J pour mon objectif qui est de faire enfin un podium sur ce format de course en 12 ans de C.O. La course était annoncée dans un bois « propre » et courant dans les consignes de course sur internet. Puis sur place dans les infos de course, ils avaient déjà rajouté l'adverbe « relativement » à l'information de bois propre. Pour enfin trouver la carte couverte de vert 1 ou vert 2 à 90% à la prise de carte. Une carte mélangeant du physique et du technique avec quelques zones de rochers ressemblant aux terrains de la Dordogne mais également des zones plus dégagées et plus courantes où il fallait être vigilant avec la boussole.

 

Devant la prise des cartes, tout le monde a pu anticiper son premier poste voir même son deuxième poste car les cartes étaient retournées du bon côté sous directive de l'arbitre de course...

Pour ma part, j'enchaîne plutôt bien les hormis la balise 8 où je me retrouve sur le chemin qui longe la clôture à l'ouest de mon poste alors qu'au départ mon intention était d'aller tout droit en m'appuyant sur la dépression. Je décide de maintenir mon allure puis nouvelle erreur à la 11 où je me décale et me retrouve quasiment sur le chemin à l'ouest du poste. Je décide donc de mettre le holà et décide de faire la 12 en azimut mais en marchant. J'enchaîne la fin de course sans perdre trop de temps. Pour au final me retrouver 4ème du circuit mais 3ème Aquitain (objectif accompli !). Lucas Basset n'a qu'à bien se tenir pour les championnats de France MD !!!

4 titres pour le BROS : avec inévitablement les sœurs Doussettes, Ludivine et Mathilde, premières dans leurs catégories respectives ainsi que Logan en H16 qui partage le titre avec Rémi Perrin du NORD. Jean Pierre, 1er également en H70+.

Et plusieurs podiums synonymes de qualification pour les championnats de France : On arrête plus les sœurs Bertrand qui font un deuxième podium dans le week-end avec Marylou 2ème et Julia 3ème. Et la maman qui s'y met également avec une troisième place ! (Stéphane, il ne reste plus que toi ;)) Aurélie 2ème, Jérôme 3ème, Tata Coco 3ème

Il va falloir faire des comptes d'apothicaire pour savoir si Xabi 4ème et Angel 5ème dans leurs catégories se qualifient pour les championnats de France et cela risque d'être limite pour Sabine et Seb mais ça peut passer avec un ou deux désistements.

 

Pour Peio, il n'avait pas dû digérer très bien la Despe où il loupe la 10 et nous fait un petit PM mais heureusement pour lui, grâce à sa belle place l'année dernière au championnat de France MD à Casteljaloux, il se retrouve qualifié pour essayer d'aller chercher un titre à Rambouillet.

Par DODO, VLB !!!

4 commentaires

Championat de sprint à Bordeaux

Rassemblement au palais des sports de Bordeaux, le dimanche 4 mars, pour les championnats de Nouvelle Aquitaine de sprint.

Après un échauffement laborieux dans les couloirs et les escaliers, le départ est donné pour un sprint relativement peu technique malgré 1 ou 2 pièges. Le plus dur était donc de rester concentré tout au long de la course pour ne pas en perdre le fil !

Le choix le plus difficile a sans doute été celui du resto du midi…

 

Pour finir remise des récompenses du week-end en petit comité, où Seb tenta de recruter de nouveaux membres du SAGC, moyennant un rabais sur les nouvelles tenues du BROS (faut dire qu’elles claquent ces tenues !).

 

Résultats :

En Dame jeune, Elisa 21ème.

En Dame élite, Mathilde 4ème, Aurélie 6ème, Sabine 12ème, Florence 34ème, Lidia 49ème et Laurence 62ème.

En Homme jeune, Angel 3ème et Logan PM.

En Homme élite, Xavier 4ème, Hugo 15ème, Jérôme 20ème, Dorian 3ème et Sébastien 57ème.

Sans oublier Noé et Enzo qui ont fait le circuit Open !

Par HUGO, digne d'un article du Sud-Ouest...

2 commentaires

Régionale VTT à Soustons

"La VTT'O est plus dure que la course pédestre ! Rien qu'au niveau logistique il faut savoir se débrouiller. Mais bon nous arrivons avec les cousins (Lukas et Bastien M.) le bon jour et à la bonne heure ! On dit bonjour à tout le monde, on s'inscrit pour l'horaire de départ et  nous voilà partis. Nous arrivons (en retard) au départ et puis nous décidons que je partirai en premier suivi de Lukas puis de Bastien. Je pars et je trouve ma balise 1 sans problème. J'enchaîne avec ma balise 2 mais je ne vais pas vite car j'ai du mal à m'habituer au porte-carte. Je m'arrête donc pour morienter et prend le chemin le plus long qui me semble le plus facile : un chemin droit large et en descente parfait quoi ! Evidemment je me trompe en comptant les intersections et je ne sais plus trop où je suis. Je commence à faire demi-tour et là, miracle ! Lukas est là ! Nous décidons de faire notre 3e balise ensemble que nous trouvons sans problème. Je dis alors à Lukas de partir devant comme ça on fera pas notre parcours tout le temps ensemble. Je lui laisse une minute d'avance puis je repars. Je trouve ma 4e balise puis je croise à nouveau Lukas en allant à ma cinquième. Je le dépasse puis j'enchaîne les postes jusqu'à l'arrivé. Je vais à la GEC, je compare mon temps avec Jules etc...

 

Je ne suis pas premier mais c'est moi qui eu le cadeau d'écrire cet article. En plus je suis sûr que le tirage au sort a été truqué parce qu'ils l'ont fait quand je n'était pas là."

 

Par Matthis qui faisait sa première VTT'O

 

NDLR : le tirage au sort a été effectué sous contrôle de plusieurs membres du club....

 

 

0 commentaires

Ecol'O neige !!!

Aujourd'hui, c'était très rare : il a neigé. Alain a organisé un parcours spécial neige. Nous avons fait de magnifiques bonhommes de neige, pour y accrocher une balise centrale (regardez la carte, de près). Il n'y avait que des filles : Océane, Julia, Marylou, Lisa et Mazzarine. Il y avait beaucoup de balises cachées : une au milieu du houx, derrière un rocher, dans le coin d'une haie, au banc, et toutes par terre ! Puis on est rentré au local pour prendre un chocolat chaud et on a joué au jeu des 7 familles spécial CO."

Lisa, Julia, Océane, Mazarine, Marylou (dans l'ordre d'écriture)

4 commentaires

VTT'O Soustons 25-02-2018

VTT 25/02/2018 dim. 25/02/2018 15:28
Résultats

 
Violet (28/28) 9,7 km 9 P Etat de: 15:26
Pl Doss. NOM Club Catg. Temps
1 48 Laurent GUIBERT 62 3308NA SAGC CESTAS H55B 58:24
2 41 Angel LABARBE 02 4012NA B.R.O.S H16B 1:05:17
3 6 Gilles TREZEGUET 63 3319NA SMOG H55B 1:09:27
4 42 Logan LABARBE 03 4012NA B.R.O.S H16B 1:17:28
5 49 Jerome DUBEZ 71 PASS'O PASS'O H45B 1:17:58
6 32 Raphael SOULIE 99 3318NA ASM CO H20B 1:20:51
7 17 Philippe BEZIRDJOGLOU 53 3308NA SAGC CESTAS H65B 1:21:21
8 45 Denis BELLARD 67 3318NA ASM CO H50B 1:23:44
9 35 Eric BONDIVENNE 65 6408NA COOL H50B 1:24:45
10 2 Jean-Paul DARTHIAIL 48 3308NA SAGC CESTAS H70B 1:24:47
11 31 Daniel LUCAS 59 PASS'O PASS'O H55B 1:24:48
12 27 Jerome CLEMENCON 67 4709NA PSNO H50B 1:24:49
13 4 Patric SOULIE 61 3318NA ASM CO H55B 1:26:47
14 43 Sabine MARQUES 77 4012NA B.R.O.S D40B 1:27:48
15 13 Jean-Luc LAGARRIGUE 57 3319NA SMOG H60B 1:28:33
16 15 Philippe GIRARD 59 3319NA SMOG H55B 1:29:24
17 39 Sandie ALARY 00 3308NA SAGC CESTAS D18B 1:32:43
18 24 Christian MARCO 54 4012NA B.R.O.S H60B 1:34:45
19 25 Francois MONESTES 62 4709NA PSNO H55B 1:37:52
20 34 Daniel PERISSINOTTO 55 4709NA PSNO H60B 1:40:28
21 37 jean pierre COSTES 62 PASS'O PASS'O H50B 1:41:47
22 44 J-Francois BATTISTA 55 3308NA SAGC CESTAS H60B 1:43:45
23 19 Francis ROCH 65 4012NA B.R.O.S H50B 1:44:13
24 3 Lionel HIZEMBERT 50 3318NA ASM CO H65B 1:51:57
25 56 Christine VERDIER 68 4709NA PSNO D50B 1:52:33
26 36 Valerie VINUALES 68 4012NA B.R.O.S D50B 2:01:25
 
68 Lidia DE JESUS 84 4012NA B.R.O.S D21B H. D�lai
nc 67 Christophe BARREYRE 79 PASS'O PASS'O H35B 1:27:11
 
 
 
Orange (9/9) 6,8 km 6 P Etat de: 15:26
Pl Doss. NOM Club Catg. Temps
1 33 Philippe VRILLAC 54 8607NA Poitiers CO H60C 59:46
2 59 Nadine PEREIRA 73 4010NA BONO D45C 1:10:58
3 14 Jean-Paul BAILLEUL 49 4012NA B.R.O.S H65C 1:12:19
4 50 Claire CORNAILLE 03 4010NA BONO D16C 1:15:16
5 26 Nathalie MONESTES 66 4709NA PSNO D50C 1:33:09
6 46 Anne MAHET 70 3318NA ASM CO D45C 2:11:02
7 21 Clemence NAULEAU 05 1705NA CMO D14C 2:16:07
 
nc 58 Emilie LAGASSE 81 PASS'O PASS'O D35C 1:07:42
nc 57 Francis LAGASSE 54 PASS'O PASS'O H60C 1:13:49
 
 
 
Bleu (8/8) 4,4 km 7 P Etat de: 15:26
Pl Doss. NOM Club Catg. Temps
1 61 Jules MONTUS 06 4012NA B.R.O.S H12D 41:06
2 30 Marylou BERTRAND 08 4012NA B.R.O.S D10D 45:25
3 55 Matthis DARZACQ 02 4012NA B.R.O.S H16D 49:43
4 29 Julia BERTRAND 06 4012NA B.R.O.S D12D 50:37
5 52 Lukas MOLINA 04 4012NA B.R.O.S H14D 52:42
6 22 Perrine NAULEAU 08 1705NA CMO D10D 1:06:56
7 5 Noe TASTET 10 4012NA B.R.O.S H10D 1:16:59
8 53 Bastien MOLINA 06 4012NA B.R.O.S H12D 1:21:03
 
 
 
Violet Long (17/17) 17,3 km 17 P Etat de: 15:26
Pl Doss. NOM Club Catg. Temps
1 51 Bruno VALCKE 73 6408NA COOL H45A 1:46:55
2 1 David ROBIN 79 1705NA CMO H35A 1:48:04
3 38 Maxime PEYRON 86 3319NA SMOG H21A 2:02:23
4 11 Denis VALENTIN 72 4709NA PSNO H45A 2:10:18
5 20 Francois NAULEAU 70 1705NA CMO H45A 2:13:25
6 60 Samuel COEVOET 76 4010NA BONO H40A 2:16:22
7 23 Aurelie DARMAILLACQ 83 4012NA B.R.O.S D35A 2:17:44
8 18 Laurent QUEYROI 73 3308NA SAGC CESTAS H45A 2:38:56
9 28 Stephane BERTRAND 79 4012NA B.R.O.S H35A 2:44:03
 
40 Cedric SAINT-PIC 75 PASS'O PASS'O H35A pm
12 Emmanuelle VALENTIN 74 4709NA PSNO D40A pm
62 Jerome MESPLEDE 79 4012NA B.R.O.S H35A Abandon
nc 63 Vincent GUILHEMJOUAN 69 PASS'O PASS'O H45A 2:33:47
nc 64 Clement LAGARDERE PASS'O PASS'O H35A 2:35:30
nc 54 Philippe NIETO 65 PASS'O PASS'O H50A pm
nc 66 Frederic DUMAS PASS'O PASS'O H45A 3:39:30
nc 65 Bernard DOURTHE PASS'O PASS'O H50A 3:41:11
 
 
 
0 commentaires

O'VTT à Soustons

Le BROS organisait la 1ère épreuve de la Coupe d'Aquitaine de CO à VTT, le Dimanche 25 février 2018 à SOUSTONS.

Près de 70 participants sont venus en découdre sur la carte des Montagnottes et les tracés exigeants de Pierre.

 

Merci  à tous les bénévoles du staff organisation, avec une mention spéciale aux poseurs, levé(e)s aux aurores dans un froid glacial.

 

Première sortie également pour nos nouvelles tenues !!!


"La VTT'O est plus dure que la course pédestre ! Rien qu'au niveau logistique il faut savoir se débrouiller. Mais bon nous arrivons avec les cousins (Lukas et Bastien M.) le bon jour et à la bonne heure ! On dit bonjour à tout le monde, on s'inscrit pour l'horaire de départ et  nous voilà partis. Nous arrivons (en retard) au départ et puis nous décidons que je partirai en premier suivi de Lukas puis de Bastien. Je pars et je trouve ma balise 1 sans problème. J'enchaîne avec ma balise 2 mais je ne vais pas vite car j'ai du mal à m'habituer au porte-carte. Je m'arrête donc pour morienter et prend le chemin le plus long qui me semble le plus facile : un chemin droit large et en descente parfait quoi ! Evidemment je me trompe en comptant les intersections et je ne sais plus trop où je suis. Je commence à faire demi-tour et là, miracle ! Lukas est là ! Nous décidons de faire notre 3e balise ensemble que nous trouvons sans problème. Je dis alors à Lukas de partir devant comme ça on fera pas notre parcours tout le temps ensemble. Je lui laisse une minute d'avance puis je repars. Je trouve ma 4e balise puis je croise à nouveau Lukas en allant à ma cinquième. Je le dépasse puis j'enchaîne les postes jusqu'à l'arrivé. Je vais à la GEC, je compare mon temps avec Jules etc...

 

Je ne suis pas premier mais c'est moi qui eu le cadeau d'écrire cet article. En plus je suis sûr que le tirage au sort a été truqué parce qu'ils l'ont fait quand je n'était pas là."

 

Par Matthis qui faisait sa première VTT'O

 

NDLR : le tirage au sort a été effectué sous contrôle de plusieurs membres du club....

4 commentaires

Le BROS à BARCELONE

La famille Lochet-Marques-Labarbe, Marie-Thérèse et Pierre Dayon ont débarqué ce week-end pour 3 courses à Barcelone : une MD, une LD urbaine et un sprint.

Jour 1 : au pied du monastère de Montserrat, le terrain est très pentu sur la première moitié de course et très courant sur la deuxième avec une forte densité de chemins. 

Logan remporte la course, Sabine arrive 5ème et Sébastien est 11ème.

Visite de Montserrat pour finir la journée...

Jour 2 : rendez-vous à Montjuic dans le village olympique des JO 92. Marie et Peyo nous rejoignent pour la LD urbaine. Au milieu de l’épreuve, un changement de carte et d’échelle qui complexifient la course. Les différents détails et une densité de couleurs sur la carte qui n’arrangent pas Seb.

Des escaliers, des rampes, des fontaines, des grillages, des falaises, tous les éléments sont présents sur cette carte.

Logan arrive 3ème, Sébastien 7ème et Sabine est 5ème. Marie arrive 7ème et Pierre 1er.

 

La journée se poursuit par une visite de Barcelone, nous nous arrêtons dans une churreria manger des churros. Il faut reprendre des forces car la journée marathon n'est pas terminée et un sprint de nuit nous attend...

Le soir, les espagnols toujours en recherche d'originalité ont organisé un sprint dans un lycée. Il y avait 4 étages et de nombreuses salles. La course était originale avec des balises dans les escaliers, les salles de classes, dans les laboratoires, les toilettes, en face d’un squelette…

Des gens dans tous les sens répartis sur 3 circuits proposés par les enseignants et les élèves de l'établissement.

Jour 3 : dernière course organisée dans la vieille ville de Barcelone, autour du quartier Bari Gothique.

De nombreuses ruelles, des pavés glissants et des barrières ajoutées dans les rues pour rendre la course encore plus intéressante et multiplier les choix.

Une course ultra rapide.

Logan arrive 3ème, Sabine 5ème, Seb 7ème, Marie 7ème et Pierre 1er.

Au cumul des deux courses : 

LOGAN monte sur la 3ème marche du podium.

 

PEYO remporte la mise.

 

Deux lézards pour les deux vainqueurs...

Et les trois jours se terminent par une visite de la Maison Pedrera à Barcelona. Encore des escaliers !!!

 

Angel et Seb

2 commentaires

Nouvelles tenues...

Bientôt ....

2 commentaires

Indiscrétion...

Le BROS refait une partie de sa garde robe. 

Quand ?... On m'a glissé dernièrement à l'oreille que le colis était en préparation pour la France avant vérification puis livraison au club...

 

Seb

0 commentaires

Régionale VTT'Orientation à Soustons

 

 

Le BROS organise une épreuve de VTT'orientation le dimanche 25 février 2018 sur la zone des Montagnotes.

Accueil à partir de 9h00, fléchage à partir du rond point D256/avenue de Cramat à Soustons.

 

Venez nombreux !!! 

 

Pour s'inscrire, ICI

0 commentaires

Entrainement arrosé...

Entraînement pluvieux et venteux à Vieux Boucau ! Départ à 2000m des voitures, ça fera un bon échauffement pour les sprints concocté par Xabi ! Exercice de type sprint à haute intensité ( ou du moins ce qu'on pouvait vu les conditions météorologiques) avec récup entre chaque sprint par le biais d'un couloir pour se rendre à un départ différent à chaque fois (4-5 fois). 
Les paroles de Marylou et Julia :
Samedi 3 février, on allait à un entrainement comme les autres, la course, le temps, les balises… Le matin, il avait plu un peu. On ne s’est pas trop inquiété. Quand on est arrivé à l’entrainement de Xavier, il commençait à pleuvoir. On y est quand même allé. Au bout du 2ème parcours, il a commencé à beaucoup pleuvoir. Mais on a continué ! On est arrivé trempées, et de l’eau jusqu’aux mollets !!!

 

Les précisions des parents :

Le BROS mouille le maillot !!!
Comme à Mont-de-Marsan en octobre, Xavier avait prévu des « spéciales » en sprint à Soustons-plage/Vieux-Boucau, avec une récupération dans des couloirs, hyper sympa quoi ! Mais… vraiment pas de bol ce samedi, vous avez compris que la pluie ne nous a pas épargnés ! Cet entraînement qui se voulait plutôt physique s’est finalement avéré très psychologique : des désistements, des abandons dès la première spéciale, des raccourcis entre les balises, et puis… un moral d’enfer transmis par Nathalie à mes filles, pour leur faire braver le vent et les trombes d’eau des 20 dernières minutes ! Croyez-moi ou non, mais c’est seulement à la voiture que la pluie a cessée…
Comme vous avez l’impression qu’on était hyper nombreux, voilà les courageux (ou les inconscients, ou les dégoutés…) : Nathalie, Geneviève, Etienne, Dodo, Jules, Christian M., Pierre D., Alain, Marylou, Julia, Stef, Charlotte, Noé et bien sûr notre préparateur (psychologique cette fois) Xavier. On a des souvenirs mémorables !

 

 

 

Marylou, Julia, Charlotte et Stéphane

1 commentaires

Une AG pas tout à fait comme les autres...

Il y a déjà plus de 20 ans quand m'est venue l'envie d'apprendre à m'orienter je me suis rapprochée du club de c.o le plus proche : l'ASPTT DAX, où j'ai été très gentiment accueille par son président... un certain... Alain LAVIELLE !!! 

 

Déjà "homme à tout faire" de ce club: initiateur, moniteur, organisateur,  tête pensante, toujours avec patience, abnégation, sourire et bonne humeur... !

 

Le moment venu, il a su habillement transformer ce club vieillissant en l'exportant à Soustons et en créant, avec l'appui d'anciens et nouveaux membres, le BROS..... !!!

Passionné, donnant sans compter de son temps,  à l'initiative de la création de l'école de c.o, de diverses animations, d' entraînements, d' organisations de courses ( nécessitant souvent en amont un long travail de cartographie !) ....il a su par son enthousiasme, sa sensibilité, son infaillible patience, son empathie, sa légendaire gentillesse, former et fédérer autour de lui des fidèles, devenus partie prenante... !

 

Ainsi, enfin, en toute tranquillité,  avec la satisfaction du travail si bien accompli, il va pouvoir "passer la main"... Avoir un peu de temps pour lui... Prendre soin de son genou ! Se consacrer davantage à ce qu'il aime,  la cartographie,  les voyages...!

 

Sans oublier le Bros...!

Parce que nous, tu sais Alain, si on est bien d'accord pour t'enlever des tâches devenues pesantes, on est tous trop attachés à toi pour ne pas souhaiter croiser ton sourire, de ci de là...!

 

MERCI POUR TOUT....!!!!! Et à très vite, très cher Monsieur Alain...!

 

Cathie

7 commentaires

Championnat des Landes MD à Lit-Et-Mixe

Le BROS organisait le championnat des Landes pédestre au format Moyenne Distance (MD), le Samedi 02 décembre 2017 à Lit-Et-Mixe (Plage Contis Sud).

Nous espérons que vous avez passé une excellente journée.

Sportivement

Le BROS


1 commentaires

Décidément rien n'arrête " le Brossien"....!!!

Dès le lendemain du CNE et de ce sprint "battles" d'anthologie dans le gîte, on prend les mêmes... et on recommence le lundi matin, avec un sprint dans Dinan !

 

Selon le rituel,  en fonction des heures de départ,  voitures et minibus démarent successivement vers la jolie cité médiévale surplombant la Rance... Seuls Raph et Payot quillés à 4h30 la veille (pour le  Cne) vont tenter une grass'mat, histoire de préparer au mieux le Cf de nuit du soir...!

A contrario du temps breton de la veille, Il fait soleil mais bien frais sur le typique site de départ au pied d'un rempart. 

Le cheminement nous fait découvrir de jolies maisons à pans de bois et pignons pointus, avec une arrivée sur une belle esplanade !

 

Un peu de tourisme en rejoignant le départ avec Peio et Marie et  nous trouvons Aurélie ( pas encore à l'échauffement !) qui sort d'une boulangerie artisanale avec un joli pain noir chocolat- noisette qu'elle nous fait goûter... 

 

Quartier libre pour l'aprem... Visite de St Malô pour Peio, Marie et moi...Foot sur une plage près du gîte pour d'autres... Repos prépa du Cf de nuit pour les + sages....

 

D 10: Marylou 12è

D 12: Julia 30è

D 14: Élisa 42è

D 21: Aurélie 7è

D 35: Charlotte 20è

D 40: Sabine 18è et Nathalie 35è

D55: Marie 7è. Kti 25

H12: Bastien 32è

H14: Logan 9è et Lukas 35è

H16: Angel 6è

H35: Jérôme 22è et Stéphane 34è

H40: Xabi19è et Seb 40è

H45: J.P.20è

H60: Cricri 14è

H65: Peio 2è et J.Paul 3è

H70: Christian H 6è

 

 

Pour clôturer la semaine en beauté restait, le lendemain, un sprint de nuit à St Malô....

 

Mais le Brossien fait aussi du tourisme...! Nous profitons de la journée pour partir au fameux Mont St Michel !  Visite par petits groupes, photos pour immortaliser le "BROS" dessiné par les jeunes sur le sable et achat de galettes destinées au repas, de retour à l'héberg, avec composition personnalisée s'il vous plaît....! Merci à Seb, chef cuistot et ses mitrons...!

 

Quelques heures plus tard, arrivée à St Malô by night...

Départ de la course installé au pied des remparts illuminés... juste magnifique !!!

 

A noter que le Brossien respecte les traditions: déguisement de vampires, fantômes et bonbons plein les mains pour les plus jeunes, maquillage, cheveux orange ... Histoire de fêter Halloween !!!!

Je me fais d'ailleurs piéger dans le sas de départ en découvrant le visage ensanglanté d'une jeune orienteuse !

 

Sitôt la prise de carte, porte-passage à l'intérieur des remparts qui entourent la ville et c'est parti pour déjouer les pièges tendus par nos organisateurs bretons...

Une bien belle course à l'ambiance festive !

D12 Julia 10

D14 Élisa 30

D21 Aurélie 7

D35 Charlotte 13

D40 Sabine 6 et Nathalie 31

D55 Marie 3 et Kti 17

H12 Bastien 22

H14 Logan 1er et Lukas 37

H16 Angel 11

H20 Payot 1er

H35 Jérôme 9 et Stéphane 27

H40 Xabi 4 et Seb 23

H45 J.P Pm

H60 Cricri 11

H65 Peio 2 et J Paul  Pm

H70 Christian H 4

Le Brossien est docile...(et gourmand) et sacrifie donc à l'obligation évoquée par Élisa d'organiser une raclette pour le dernier repas au gîte... Histoire de finir en beauté ce fort agréable séjour breton !

Plus que jamais: VLB !!!

 

Kti

7 commentaires

Cht de France de Nuit

Allez, je m'y colle. Faire des compte-rendus n'est pas mon activité préférée. J'avais déjà réussi à m'en débarrasser en cédant mon poste de secrétaire, mais des petits malins tirent au sort des gens pour leur infliger ce supplice...

 

Le soir du Championnat de France de Nuit, me voilà abandonnée par le club aux mains de nos 7 petites têtes blondes. Tous étant partis en course mis à part Pierre, Raph, Angel, Logan, ma mère et moi qui partons en dernier.

Je me retrouve aux fourneaux pour préparer devinez quoi ??………. des pâtes !!!

Ils m'ont quand même décerné le prix des meilleures pâtes des Landes. Avec ça, vous rajoutez du chorizo qui "défonce" (dixit Noé) et vous croquez à pleine dent du céleri qui "fait aller à fond les ballon" (dixit Noé). Bref, un repas bien animé… merci Noé !

Après les avoir collé devant la télé avec Mamie Jo, on peut enfin s'échapper pour cette course nocturne qui s'annonce froide.

 

Arrivé sur place, nous croisons au fur et à mesure ceux qui ont déjà couru… avec la même consigne venant de chacun : il faut déposer le cerveau et courir. ça tombe bien, pas envie de réfléchir mais de se réchauffer.

 

Il fait froid, de plus en plus froid...

Je m'élance après un bref échauffement entre les bouses de vaches. J'enchaîne bien les balises, puis… Bon je vous épargne le final car c'était la M…. 

Le coup de froid a eu raison de moi et Payo. Logan s'en sortira bien.

 

On rentre vite ce mettre au chaud grâce à notre chauffeur Raph du LOV. Bon faut arrêter de faire le romantique maintenant : il faut signer au BROS ;-)

 

Aurélie

Les résultats de tous les brossiens avec 2 podiums (Peio D & Logan) s'il vous plait !!!

 

26. Elisa TASTET
6. Aurélie DARMAILLACQ
17. Sabine MARQUES
28. Nathalie MERLE
12. Marie-Therese TERRILLON
   
31. Angel LABARBE
11. Pierre MARTINEZ
25. Jérome MESPLEDE
26. Stéphane BERTRAND
19. Xavier TASTET
50. Sébastien LOCHET
32. Jean-Pierre MOLINA
11. Christian MARCO
2. Pierre DAYON
6. Christian HENNEBIQUE
15. Charlotte PINGUET
3. Logan LABARBE
31. Lukas MOLINA
7 commentaires